AKHÉTATON

AKHENATON ou AMÉNOPHIS IV (XIVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Christiane DESROCHES-NOBLECOURT
  •  • 1 700 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La fondation d'une nouvelle cité »  : […] Bientôt, il abandonne Thèbes et, avec l'assentiment du roi son père, fonde à 375 kilomètres au nord du domaine d'Amon une cité nouvelle, qui se développe rapidement. Il y vit désormais en compagnie de son épouse, de ses courtisans, de ses hauts fonctionnaires et des six filles que Nofretiti a mises au monde. Ce sont Méritaton (qui épousera Smenkhkérê), Maketaton (qui mourra peu après l'an 12 du r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/akhenaton-amenophis-iv/#i_1949

AMARNA TELL EL-

  • Écrit par 
  • Alain-Pierre ZIVIE
  •  • 2 305 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le site d'Amarna »  : […] Amarna est situé en face de la ville antique d'Hermopolis magna, non loin de la ville moderne de Mellawī. Le nom erroné, mais entré dans l'usage, de Tell el-Amarna est le fruit de la déformation des noms d'un village actuel, el-Till, et d'une tribu arabe installée là anciennement, les Beni Amran. Localisé sur la rive est du Nil, le site est remarquable et d'une grande beauté. Il consiste en une va […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tell-el-amarna/#i_1949

ATON

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG
  • , Universalis
  •  • 838 mots
  •  • 3 médias

Aton est représenté par un disque rayonnant, muni d’un uræus (un cobra en fureur). Chacun de ses rayons, comme un symbole du don, se termine par une main tenant souvent le signe ankh (vie) ou le signe ouas (force). Dans la théologie amarnienne, le disque solaire Aton engendre toute existence. Il est à l'origine de la force vitale qui anime les choses […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aton/#i_1949

FONDATION D'AMARNA PAR AMÉNOPHIS IV-AKHENATON

  • Écrit par 
  • Annie FORGEAU
  •  • 213 mots
  •  • 1 média

Commencé à Thèbes, le règne d'Aménophis IV se poursuit et s'achève à Amarna. Défi à la puissance du clergé d'Amon, la politique religieuse du souverain, consistant à faire du disque Aton le dieu exclusif de la royauté, nécessite la construction en Moyenne Égypte d'une nouvelle capitale « qui n'appartient à aucun dieu ni à aucune déesse ». Délimité par onze stèles, le site englobe des terres culti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fondation-d-amarna-par-amenophis-iv-akhenaton/#i_1949

HÉRÉSIE AMARNIENNE

  • Écrit par 
  • Renaud DE SPENS
  •  • 226 mots
  •  • 1 média

Très tôt après son avènement, Aménophis IV change son nom en Akhenaton et met en œuvre une révolution religieuse. En Moyenne-Égypte, dans un lieu vierge, il fonde une nouvelle capitale, Akhetaton (aujourd'hui Tell el-Amarna). Le nouveau culte exalte Aton, le disque solaire, et exclut les autres dieux, en particulier Amon, le « roi des dieux » devenu le dieu dynastique au Nouvel Empire, dont le nom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/heresie-amarnienne/#i_1949

NÉFERTITI ou NOFRETITI, reine d'Égypte (XIVe s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Joyce TYLDESLEY
  • , Universalis
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Reine d'Égypte, épouse du roi Akhenaton (r. vers 1352-1336 av. J.-C.). On ignore la généalogie de Néfertiti. Son nom, parfois mentionné sous la forme Neferneferuaten, signifiant « la Belle est venue », a fait penser aux premiers égyptologues qu'elle était peut-être une princesse mitannienne. De nombreux détails suggèrent cependant qu'elle serait la fille, née en Égypte, du chef de la cavalerie d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nefertiti-nofretiti/#i_1949