AIRBUS A320

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L’Airbus tout électrique

L’A320 est le premier avion du monde à avoir été entièrement conçu en CAO (conception assistée par ordinateur) et réalisé à 80 p. 100 en FAO (fabrication assistée par ordinateur). Il est aussi le premier appareil commercial à être doté de commandes de vol exclusivement électriques (CDVE, fly-by-wire en anglais) et contrôlées par ordinateur.

Airbus A320

Airbus A320

Photographie

Avec un premier vol effectué le 22 février 1987, l’A320 est le premier appareil qui a vraiment fait décoller le constructeur européen Airbus devenu depuis l’un des acteurs majeurs sur le marché aéronautique. Issu d'une révolution technologique, notamment avec ses commandes de vol... 

Crédits : Airbus S.A.S. 1987

Afficher

Si cette innovation principale est appréciée, une autre déclenche une véritable protestation au sein des syndicats de navigants : le cockpit a été étudié pour un équipage à deux, ce qui exclut le troisième homme, l’ingénieur, et constitue, selon ces syndicats, une menace pour la sécurité des vols. De fait, chacun des deux pilotes dispose de deux écrans à tube cathodique qui rassemblent les instruments de vol primaires et de navigation ou EFIS (electronic flight instruments system). À cet ensemble s’ajoutent deux écrans dits ECAM (electronic centralized aircraft monitoring) pour le système de surveillance électronique de l’avion, ainsi que deux manches de contrôle latéraux, reliés entre eux électroniquement, et qui se substituent aux « manches à balai » classiques jusque-là installés face aux pilotes. Précisons que des écrans à cristaux liquides (en anglais LCD pour liquid crystal display) remplacent désormais les tubes cathodiques sur les nouveaux venus de la famille A320.

Outre les commandes de vol électriques – déjà présentes sur les avions de chasse depuis les années 1960 et sur le supersonique Concorde, premier appareil commercial à en être équipé (mais sous la forme analogique) –, l’A320, constitué principalement d’aluminium, bénéficie de l’introduction de matériaux composites notamment au niveau de la voilure et du fuselage : il s’agit de fibres de carbone, d’aramide (Kevlar) et de verre. D’où un allègement de l’avion et, donc, un gain en performances. Enfin, tous les appareils de la famille A320 présentent un grand nombre de points communs en ce qui concerne les moteurs, l’équipement et l’organisation du cockpit. Cette caractéristique, appelée communité, f [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Médias de l’article

Airbus A320

Airbus A320
Crédits : Airbus S.A.S. 1987

photographie

Airbus A320neo

Airbus A320neo
Crédits : Sylvain Ramadier/ Airbus

photographie




Écrit par :

  • : historien de l'aviation, membre de l'Académie de l'air et de l'espace

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Bernard MARCK, « AIRBUS A320 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/airbus-a320/