AGRICULTURE URBAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Exemples de reconnexions de métropoles à leurs campagnes proches

Les initiatives sont nombreuses pour tenter de ressusciter, au moins ponctuellement et partiellement, le modèle de localisation des productions agricoles en fonction d’une ville-marché, établi par l’Allemand Johann Heinrich von Thünen (1783-1850) dans la première moitié du xixe siècle, époque où les villes étaient souvent entourées de ceintures maraîchères. Ces initiatives reposent le plus souvent sur de nouvelles logiques d’aménagement fondées sur les notions de proximité géographique et sociale.

Modèle spatial de von Thünen

Dessin : Modèle spatial de von Thünen

Construit dans la première moitié du XIXe siècle (donc avant la révolution des transports) par Johann Heinrich von Thünen (1783-1850), grand propriétaire foncier en Prusse, ce modèle rend compte de la localisation des principales productions agricoles en fonction de leur distance à une... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

On peut répartir les initiatives en trois grands groupes selon l’origine des démarches qui les ont impulsées. Le premier concerne celles parties de la « base » (les producteurs), selon un processus dit ascendant (bottom up). Ce fut le cas en Argentine, autour de Buenos Aires, ou encore au Canada, à Toronto. Dans le premier pays cité, ce sont des migrants italiens puis boliviens qui ont été à l’origine de l’essor des cultures maraîchères périurbaines, ce qui permet d’expliquer encore aujourd’hui la structuration particulière de la commercialisation locale dans laquelle les Boliviens sont très présents. À Toronto, différents projets partis de la base ont été repris au niveau de la municipalité (par le comité municipal des parcs et de l’environnement). Dans ce contexte, un plan d’action pour le développement de l’agriculture urbaine (Grow TO, an urban agriculture action plan for Toronto) et un réseau des producteurs agricoles urbains (Toronto Urbans Growers) ont été créés et développés.

Le deuxième groupe rassemble les initiatives issues des autorités métropolitaines, selon un processus dit descendant (top down). En plein cœur de l’aire métropolitaine de la Ruhr, vieille région industrielle allemande fondée sur l’extraction du charbon et les industries lourdes, 145 000 hectares de terres agricoles ont été protégés dans le cadre d’un parc agricole, l’Emscher Landschaftspark, créé en 1989. L’entretien des paysages repose sur plus de 3 500 exploitations agricoles et horticoles qui profitent de la proximité d’un marché de plus de cinq millions de citadins. En Chine, dans l’aire métropolitaine de Shanghai, qui rassemble plus de 24 millions d’habitants, la gouvernance alimentaire et agricole est gérée au niveau de l’ensemble de la métropole par une « commission agricole municipale » qui a établi plusieurs plans quinquennaux successifs. Cette dernière a délimité des zones pour différentes productions agricoles, qui s’étendent au total sur quelque 400 000 hectares, et une douzaine de « parcs agricoles » ayant des fonctions de recherche, de démonstration et de vitrine tels ceux de Minhang ou de Sunqiao. Ainsi, les activités de production agricole se trouvent intégrées à celles de la recherche de haut niveau, des industries agroalimentaires ou des « terroirs » agrotouristiques.

Les initiatives réunies dans le troisième groupe relèvent de la rencontre d’actions menées par les « citoyens-consommateurs-citadins » et les autorités politico-administratives métropolitaines. Ce sont les plus nombreuses. Elles ont été mises notamment en œuvre en Italie (Turin, Milan), en Amérique du Nord (Vancouver, Montréal, Chicago, New York, Detroit…), en Suisse (Genève), en France (Rennes, Nantes, Lyon, Île-de-France…).

En Italie, c’est à Milan que le premier parc agricole urbain a vu le jour en 1990, puis d’autres métropoles ont suivi. Mais l’agglomération milanaise est surtout connue pour la signature, en 2015, d’un « pacte de politique alimentaire urbaine ». Elle renferme plus de 65 000 hectares de terres agricoles. Une de ses originalités est la place importante tenue par les activités d’élevage, point commun avec Shanghai. À côté d’un parc rizicole (Parco delle Risaie) existent de nombreux jardins communautaires ainsi que des exploitations qui ont, outre leur fonction de production, celle d’assurer la protection de paysages et de bâtiments ruraux hérités d’un très riche passé.

En France, dans l’agglomération nantaise, les espaces agricoles qui ont le mieux résisté à l’étalement urbain sont les secteurs viticoles et maraîchers. Les deux tiers du territoire de cette agglomér [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages

Médias de l’article

Jardins potagers sur les toits à Boston (États-Unis)

Jardins potagers sur les toits à Boston (États-Unis)
Crédits : Brian Crawford/ Flickr ; CC-BY 2.0

photographie

Cueillette à la ferme

Cueillette à la ferme
Crédits : Les Fermes de Gally

photographie

Cultures hydroponiques

Cultures hydroponiques
Crédits : Jonathan Wong/ South China Morning Post/ Getty Images

photographie

Produits agricoles et circuits courts

Produits agricoles et circuits courts
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 8 médias de l'article


Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, membre de l'Académie d'agriculture de France
  • : membre de l'Académie d'agriculture de France

Classification

Autres références

«  AGRICULTURE URBAINE  » est également traité dans :

ESPACE RURAL

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 7 324 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Caractéristiques communes aux espaces ruraux »  : […] À l’échelle de la planète, les populations rurales – donc 45 p. 100 de la population mondiale – occupent plus de 85 p. 100 de l’écoumène, qui désigne les espaces habités. La juxtaposition de ces deux pourcentages souligne que les densités de population sont, sauf exception, bien moindres dans les espaces ruraux que dans les espaces urbanisés, et induit que, sur le plan de l’écologie, les milieux p […] Lire la suite

Les derniers événements

2-28 avril 1993 France. Présentation du programme de gouvernement d'Édouard Balladur

Le 14, le président Mitterrand émet des « réserves » concernant la communication du ministre de l'Intérieur Charles Pasqua sur la sécurité, en raison notamment de l'association faite par celui-ci entre la violence urbaine, la drogue, les immigrés clandestins et les « étrangers ». Le 15, lors de l'émission « 7 sur 7 » sur T.F.1, Édouard Balladur défend son ministre tout en rejetant les « débats d'apparence » avec le chef de l'État. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, Xavier LAUREAU, « AGRICULTURE URBAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-urbaine/