AGRICULTURE URBAINE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les agricultures urbaines et l’autonomie alimentaire de la ville

Les agricultures urbaines sont appelées à être intégrées, dans leurs composantes qualitatives comme quantitatives, à la gouvernance alimentaire des villes. Dans ce contexte et sur le plan quantitatif, elles ont pour vocation de contribuer le plus possible à l’autonomie alimentaire de l’organisme urbain dans lequel elles se trouvent. Mais, leur participation intervient dans un éventail qui s’étend des agricultures vivrières ou de loisirs aux exploitations professionnelles et commerciales, voire aux « usines végétales ».

Les agricultures urbaines à objectif non commercial

Un certain nombre de productions agricoles non commerciales sont réalisées par les citadins dans des bacs sur leur balcon ou encore au sein de jardins collectifs au pied des immeubles d’habitation. D’autres productions relèvent de l’économie sociale et solidaire. Enfin, des agricultures vivrières, marginales dans les pays riches, peuvent jouer un rôle important dans les villes des pays pauvres, en particulier sur le continent africain. Les techniques mises en œuvre sont majoritairement traditionnelles, relevant du domaine low-tech. Notons toutefois que ces agricultures vivrières peuvent évoluer, comme en Côte d’Ivoire par exemple, vers du « vivrier marchand », et donc vers certaines formes d’agricultures commerciales.

Les agricultures urbaines commerciales

Dans la plupart des villes et sur tous les continents, des agricultures commerciales participent à la mise en place, au maintien ou à l’accroissement d’une relative autonomie alimentaire à l’échelle d’une agglomération urbaine ou d’une métropole. Il s’agit d’exploitations professionnelles, entrepreneuriales, de dimensions variables, connectées aux marchés urbains par différents types de circuits courts. Les méthodes de production peuvent être « bio », « raisonnées » ou plus conventionnelles. Elles mettent en œuvre diverses technologies (low-tech ou high-tech) et font plus ou moins de place à la multifonctionnalité en combinant plusieurs types d’activités de production et de services sur [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 10 pages



Médias de l’article

Jardins potagers sur les toits à Boston (États-Unis)

Jardins potagers sur les toits à Boston (États-Unis)
Crédits : Brian Crawford/ Flickr ; CC-BY 2.0

photographie

Cueillette à la ferme

Cueillette à la ferme
Crédits : Les Fermes de Gally

photographie

Cultures hydroponiques

Cultures hydroponiques
Crédits : Jonathan Wong/ South China Morning Post/ Getty Images

photographie

Produits agricoles et circuits courts

Produits agricoles et circuits courts
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Afficher les 8 médias de l'article





Écrit par :

  • : professeur émérite à l'université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense, correspondant national de l'Académie d'agriculture de France
  • : membre de l'Académie d'agriculture de France

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

2-28 avril 1993 • France • Présentation du programme de gouvernement d'Édouard Balladur.

des charges des entreprises, la maîtrise des déficits publics, les privatisations, l'engagement d'une politique de concertation sociale, le rééquilibrage des régimes sociaux, la promotion de l'apprentissage, la sauvegarde de l'agriculture et de l'espace rural, la redistribution des ressources entre [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul CHARVET, Xavier LAUREAU, « AGRICULTURE URBAINE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-urbaine/