AGRÉGATS CRISTALLINS

GARNIÉRITE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 278 mots

Phyllosilicate du groupe de l'halloysite découvert par l'ingénieur français Garnier dans les minerais nickélifères de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie. La garniérite a pour formule chimique : (Ni,Mg) 3 [Si 2 O 5 ](OH) 4 . Sa composition est variable, avec généralement 20 à 30 p. 100 de nickel, et jusqu'à 15 p. 100 de magnésium (sous forme de mélange isomorphe avec NiO). Son système cristallin est inc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/garnierite/#i_92529

GÉODES ou DRUSES

  • Écrit par 
  • Yannick LOZAC'H
  •  • 233 mots

Ce sont des cavités rocheuses de taille très variable (du millimètre au mètre) sur les parois desquelles se sont formés des agrégats de cristaux en excroissance. Les cristaux ont pris naissance à partir de germes cristallins situés sur les parois des cavités ; plus tard, gênés dans leur développement, ils n'ont pu s'accroître que dans une direction de l'espace souvent normale aux parois, suivant l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geodes-druses/#i_92529

MINÉRALOGIE

  • Écrit par 
  • Claude GUILLEMIN
  •  • 12 132 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Faciès des agrégats »  : […] Les agrégats dont les grains ont une dimension proche du millimètre sont dits grenus, et micacés s'ils sont formés par de fines lamelles. Si les grains sont trop fins pour être distingués à l'œil ou à la loupe, le minéral est dit massif (cryptocristallin si, à fort grossissement, il se montre formé de grains cristallins). Les minéraux peuvent être stalactiformes, en masses mamelonnées, réniformes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mineralogie/#i_92529