AGNOTOLOGIE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Robert Neel Proctor

Robert Neel Proctor
Crédits : Robert N. Proctor

photographie

L’instillation du doute sur les dangers du tabac

L’instillation du doute sur les dangers du tabac
Crédits : Encyclopædia Universalis France

photographie


L’ignorance produite et la manipulation de l’opinion

Même si, d’emblée, pour Proctor, la notion d’agnotologie avait bien pour but de couvrir les trois sens mentionnés, elle s’est vite retrouvée identifiée à l’ignorance « produite ». Il s’agirait alors de considérer l’ignorance non pas seulement comme un état, mais aussi comme un effet, et de la relier à ses causes. Mais l’idée même de « production » peut renvoyer à des logiques fort différentes : on peut penser à des causes, cognitives, sociales, politiques, commerciales ou industrielles agissant de manière aveugle ; ou encore à l’effet de principes et de normes adoptés de manière non critique. Mais l’idée de production peut aussi, sans que cela épuise les possibilités, signifier que l’ignorance est visée et voulue, produite intentionnellement, et donc qu’elle relève d’une stratégie. Ce sont finalement deux grands styles qui se détachent, qui correspondent dans l’ensemble aux deuxième et troisième sens, et qui s’opposent parfois : parler de production d’ignorance ou même de « production culturelle d’ignorance », comme le propose Proctor, renverrait ainsi soit à des causes, soit à des intentions et des stratégies.

Si l’on peut estimer que cette variante « stratégique » est illustrée par les travaux de Proctor, Oreskes et Conway, McGarity, Wagner, Rosner et Markowitz notamment (même s’ils n’utilisent pas forcément tous le vocable), il faudrait se garder d’y voir uniquement une illustration de l’idée de manipulation ou de mensonge. L’intérêt de ces travaux semble être triple au moins :

– au-delà du cas paradigmatique que Proctor explore dans Golden Holocaust, celui de l’industrie du tabac, sur lequel existent les archives publiques les plus nombreuses, ces exemples montrent comment, dans certains contextes, on peut « jouer » la science contre la science, utiliser les formalismes, les attributs et l’apparence de la science pour fragiliser de la connaissance fiable, entreprise qui est loin d’être triviale. En ce sens, l’analyse proposée, préci [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages



Écrit par :

  • : maître de conférences, département de philosophie de l'École normale supérieure, Paris ; directeur du Centre d'archives en philosophie, histoire et édition des sciences, CNRS - École normale supérieure

Classification


Autres références

«  AGNOTOLOGIE  » est également traité dans :

PROCTOR ROBERT N. (1954- )

  • Écrit par 
  • Mathias GIREL
  •  • 1 337 mots
  •  • 1 média

L'historien des sciences Robert N. Proctor est né en 1954 à Corpus Christi au Texas. Il est surtout connu en France pour son travail sur les liens entre science et industrie du tabac, ce qui ne constitue cependant qu’une partie de ses recherches . Proctor, en effet, appartient à cette lignée d’historiens des sciences américains qui se sont consacrés à décrypter les relations tissées entre scientif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-n-proctor/#i_57269

Voir aussi

Pour citer l’article

Mathias GIREL, « AGNOTOLOGIE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agnotologie/