A.N.S.M. (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé)

ANTICOAGULANTS

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 1 830 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ordonner les anticoagulants directs en première ou seconde intention ? »  : […] Les nouveaux anticoagulants directs sont prescrits aujourd’hui chez près de la moitié des nouveaux patients qui doivent recevoir un anticoagulant oral selon l’A.N.S.M . Certaines sociétés de médecins spécialistes, comme la Société européenne de cardiologie, estiment qu’ils doivent désormais être proposés en première intention chez la majorité des patients porteurs d’une fibrillation atriale en ra […] Lire la suite

BACLOFÈNE

  • Écrit par 
  • Corinne TUTIN
  •  • 782 mots
  •  • 1 média

Le baclofène est un dérivé aromatique chloré de l’acide gamma-aminobutyrique (GABA), un transmetteur du système nerveux central. Par un mécanisme encore inconnu, il active le récepteur B du GABA et bloque ou ralentit les réflexes moteurs de la moelle épinière. Il est utilisé depuis 1974 comme myorelaxant, en particulier lors des contractures de la sclérose en plaques et lors d’AVC. Il connaît de […] Lire la suite

CONTRACEPTION HORMONALE

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  •  • 6 129 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mises en garde et déremboursement »  : […] En 2001, l'Agence européenne du médicament (E.M.A.) et son équivalent français de l'époque, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), alertaient les prescripteurs sur la majoration du risque thrombo-embolique veineux associée aux pilules de troisième génération. En 2007, la Commission de transparence de la Haute Autorité de santé spécifiait que les contraceptifs […] Lire la suite

VACCINATION (CONTROVERSES)

  • Écrit par 
  • Chantal GUÉNIOT
  • , Universalis
  •  • 2 311 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Chercher à responsabiliser les patients »  : […] Cette volonté de s'informer et de préserver sa santé coïncide avec l'évolution du discours médical, qui cherche à responsabiliser le patient, à le rendre « acteur » de sa santé. Elle va aussi de pair avec une certaine méfiance à l’égard des autorités officielles, de l'industrie pharmaceutique et des experts, et laisse une place grandissante aux informations circulant sur Internet, source de doute […] Lire la suite