A.I.E.A. (Agence internationale de l'énergie atomique)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Créée en juillet 1957 et localisée à Vienne, l'A.I.E.A. s'est fixé deux objectifs majeurs : promouvoir l'énergie nucléaire et s'assurer de la vocation pacifique des transactions et activités nucléaires. Chaque État partie au Traité de non-prolifération bénéficie ainsi des garanties nucléaires de l'A.I.E.A. Celle-ci vérifie l'exactitude des déclarations que lui font les autorités nationales concernant les quantités, la présence et l'utilisation de matières nucléaires. Le contrôle comptable, le confinement et la surveillance constituent la base de cette vérification, qui comporte trois étapes distinctes : l'examen de l'information fournie par le pays, la collecte d'informations par les inspections de l'A.I.E.A. et la comparaison entre ces deux sources d'informations. Au 1er mars 2007, l'agence comptait cent quarante-quatre pays membres.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  A.I.E.A. (Agence internationale de l'énergie atomique)  » est également traité dans :

CATASTROPHE NUCLÉAIRE DE TCHERNOBYL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RAFFIN
  •  • 587 mots
  •  • 2 médias

Le 26 avril 1986, l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl (Ukraine) explose. En quelques jours, les éléments radioactifs rejetés dans l'atmosphère contaminent une bonne partie de l'Europe sans que toutes les précautions puissent être prises . En effet, les autorités soviétiques attendront 48 heures pour reconnaître l'accident. Les autorités françaises, niant que le nuage radioact […] Lire la suite

CORÉE DU NORD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI
  • , Universalis
  •  • 8 956 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  La question de l'arme nucléaire nord-coréenne »  : […] Ce qui est paradoxal, c'est que le Nord n'a cessé de faire des tentatives d'infiltration de ses agents dans la partie méridionale de la péninsule tandis qu'il négociait avec le groupe Hyundai sur le plan économique, et malgré une certaine bonne volonté du gouvernement de Kim Dae-jung dans le cadre de sa « politique du soleil » vis-à-vis du Nord. Pyongyang n'a jamais abandonné son objectif nucléai […] Lire la suite

EL BARADEI MOHAMED (1942- )

  • Écrit par 
  • Vincent CHETAIL
  •  • 1 183 mots
  •  • 1 média

« La négociation plutôt que la guerre ». Telle semble être la maxime qui a toujours animé Mohamed El Baradei. Pourtant rien ne prédisposait ce diplomate de carrière au tempérament réservé à devenir la bête noire de l'administration Bush dans sa guerre contre le terrorisme. Né au Caire en 1942 dans une famille de juristes reconnus, Mohamed El Baradei obtient en 1962 une licence en droit à l'univer […] Lire la suite

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 380 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Isolement renforcé et dégradation de la situation intérieure »  : […] Le vent de contestation qui souffle sur le Maghreb et le Proche-Orient à partir de décembre 2010 donne un nouvel élan au mouvement vert. D'amples manifestations ont lieu à Téhéran et dans diverses villes du pays en février 2011. Les répliques du pouvoir (répression redoublée, organisation d'une journée « de la haine et de la colère » contre les leaders du mouvement vert, dont les adversaires les p […] Lire la suite

NATIONS UNIES (O.N.U.)

  • Écrit par 
  • Jacques FOMERAND, 
  • Cecelia M. LYNCH, 
  • Karen MINGST
  •  • 16 654 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Échec des premières négociations »  : […] En raison du pouvoir de destruction massif révélé par la conception et l'utilisation de la bombe atomique pendant la Seconde Guerre mondiale, l'Assemblée générale mit en place dès 1946 la Commission à l'énergie atomique, pour aider à réfléchir aux mesures d'urgence visant à contrôler l'énergie nucléaire et à réduire les armes nucléaires. Les États-Unis ont alors poussé à la mise en œuvre du plan […] Lire la suite

NUCLÉAIRE (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 4 103 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La lutte contre la prolifération »  : […] L'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.), créée en 1957, a pour objectif de garantir l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins pacifiques en contrôlant les installations des pays membres. Depuis 1970, l'Agence est en charge du respect du traité de non-prolifération des armes nucléaires (T.N.P.), lequel vise à empêcher l’acquisition d’armes nucléaires par les pays qui n’en di […] Lire la suite

Les derniers événements

1er-28 juillet 2019 • Iran • Tension dans le détroit d’Ormuz.

Le 1er, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) confirme le dépassement par l’Iran du plafond de trois cents kilogrammes d’uranium faiblement enrichi autorisé par l’accord sur le nucléaire iranien de juillet 2015. Téhéran l’avait annoncé en mai, en réaction à [...] Lire la suite

8-23 mai 2018 • États-Unis - Iran • Retrait de l’accord sur le nucléaire iranien.

Le 8, le président Donald Trump annonce le retrait unilatéral de son pays de l’accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien, qui restreignait drastiquement le développement de celui-ci et le soumettait au contrôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) en échange [...] Lire la suite

30 avril 2018 • Israël • Contestation de l’accord nucléaire iranien.

opposé que le dirigeant israélien. L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), qui est chargée de vérifier l’exécution de l’accord, certifie quant à elle la bonne application de celui-ci.  [...] Lire la suite

16 janvier 2016 • Iran • Levée des sanctions internationales.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) certifie dans un rapport que l’Iran respecte les engagements de l’accord de juillet 2015 sur son programme nucléaire. Cet avis ouvre la porte à la levée effective de la plupart des sanctions économiques qui frappaient le pays. Une prochaine inspection prévue en 2022 doit déterminer la levée des dernières sanctions.  [...] Lire la suite

21-24 février 2012 • Iran • Accélération de la production d'uranium enrichi.

Le 21, les autorités iraniennes refusent aux membres de l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.) l'accès à un site nucléaire présumé, situé dans la base militaire de Parchin, au sud-est de Téhéran. L'Iran est soupçonné de mener un programme d'enrichissement d'uranium à des fins militaires.Le 24, l'A.I.E.A. rend public un rapport dans lequel elle constate l'accélération de la produc [...] Lire la suite

8 novembre - 1er décembre 2011 • Iran • Nouveau rapport de l'A.I.E.A. et aggravation des sanctions.

Le 8, l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.) remet un nouveau rapport sur le programme nucléaire iranien. Le document exprime de « sérieuses préoccupations concernant les possibles dimensions militaires » du programme et précise que « certaines activités liées à l'élaboration d'un engin nucléaire explosif [...] pourraient se poursuivre encore ». Ces révélations mettent un terme p [...] Lire la suite

21 août 2010 • Iran • Inauguration de la première centrale nucléaire du pays.

La première centrale nucléaire dont s'équipe l'Iran est inaugurée à Bouchehr, dans le sud-ouest du pays, sur le littoral du golfe Persique. Le chargement en combustible se déroule sous le contrôle de l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.). Commencée par l'Allemagne avant la révolution islamique et achevée par la Russie, cette installation d'une puissance de 1 000 mégawatts échapp [...] Lire la suite

17-24 mai 2010 • Iran • Accord avec le Brésil et la Turquie sur l'enrichissement de l'uranium iranien à l'étranger.

Le 17, le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, son homologue brésilien Luiz Inácio Lula da Silva et le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan signent un accord qui prévoit le transfert d'Iran en Turquie, dans un délai d'un mois, de 1 200 kilogrammes d'uranium enrichi à 3,5 p. 100 – soit la moitié du stock iranien – en échange de la fourniture à Téhéran, dans un délai d'un an, de 120 kilogram [...] Lire la suite

16-30 novembre 2009 • Iran • Condamnation de l'Iran par l'A.I.E.A.

Le 16, l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.) publie un rapport sur les activités nucléaires iraniennes, après la visite des inspecteurs sur le site nucléaire de Fordo, près de Qom. Ce rapport est l'un des plus sévères depuis la découverte du site nucléaire de Natanz en 2002. L'agence, qui critique l'aveu tardif de Téhéran à propos de Fordo, redoute l'existence d'autres sites nuc [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« A.I.E.A. (Agence internationale de l'énergie atomique) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/agence-internationale-de-l-energie-atomique/