AFRIQUE DE L'OUEST, sculpture

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Histoire et traditions

  • Écrit par 
  • Jean DEVISSE, 
  • Francis GEUS, 
  • Louis PERROIS, 
  • Jean POLET
  • , Universalis
  •  • 6 686 mots

Dans le chapitre « Les bronzes et sculptures en terre cuite d'Igbo Ukwu et d'Ifé »  : […] Près du delta du Niger, de grandes fouilles ont mis au jour, à Igbo Ukwu, un ensemble cultuel cohérent, dont une tombe renfermant une centaine d'objets en bronze. Datée du ix e  siècle après J.-C., cette tombe, d'abord interprétée comme le signe d'un pouvoir politique fort, pourrait être celle d'un prêtre. L'inhumation des dons faits au prêtre, dans une société lignagère segmentaire, ancêtre sa […] Lire la suite

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La sculpture »  : […] L'art dogon est surtout connu pour ses sculptures. Les sculpteurs sont généralement les forgerons, sauf en ce qui concerne les masques, autrefois taillés par leurs porteurs. Beaucoup de ces œuvres sont liées à des institutions religieuses. D'autres sont des objets fonctionnels, mais ils sont décorés, leur facture est soignée et on les juge également « beaux » ( ezu , terme signifiant aussi « bon » […] Lire la suite

ARTS DU NIGERIA (exposition)

  • Écrit par 
  • Vincent BOULORÉ
  •  • 1 554 mots

Réputés pour leur ancienneté et leur extrême diversité stylistique, les arts du Nigeria occupent une place de choix dans l'histoire de l'art africain. Les terres cuites de Nok (600 av.-250 apr. J.-C.), l'art d'Ifè ( ix e - xv e  siècle) et celui, palatial, du Bénin ( xiv e - xix e  siècle) sont ainsi désormais parmi les plus célèbres d'Afrique noire. Très appréciée des collectionneurs, la sculptu […] Lire la suite

CULTURE D'IFÈ - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 175 mots

Avant 800 Période archaïque. De cette période datent peut-être les monolithes ornés de clous en fer comme le « bâton » d'Oranmiyan, monolithe en gneiss granitique, haut de 6 mètres environ et décoré de clous en fer. 800-1000 Période prépavement. Pièces stylisées en pierre et en terre cuite. 1000-1200 Période des premiers pavements. Les œuvres d'un naturalisme raffiné en terre cuite et en métal, […] Lire la suite

HÉRITAGE DES DOGON - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 596 mots

1907 Le lieutenant Louis Desplagnes publie dans le Plateau central nigérien , une collection d'objets « dogon ». 1931 Marcel Griaule (étudiant de Marcel Mauss) et Michel Leiris s'émerveillent, lors de l'expédition Dakar-Djibouti, de l'étonnante richesse de la culture des Dogon, et collectent pour le musée de l'Homme. 1935 Griaule démarre un programme d'enquêtes intensives en pays dogon qu'il co […] Lire la suite

STATUAIRE DOGON (Mali)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 234 mots
  •  • 1 média

Les Dogon habitent depuis le xv e  siècle une des régions les plus spectaculaires d'Afrique, les falaises de Bandiagara (Mali), et la complexité de leur cosmogonie a nourri l'ethnologie française pendant de longues décennies. Mais le pays dogon n'a pas une occupation ethniquement homogène : il y a eu dans cette zone-refuge un brassage humain important et des emprunts multiples. La statuaire dogon […] Lire la suite

TERRES CUITES NOK (Nigeria)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 267 mots
  •  • 1 média

Des traits stylistiques communs – yeux en triangle, pointe en bas, et organes sensoriels percés –, un matériau unique – la terre cuite – et une origine située sur le plateau central nigérian, 70 000 kilomètres carrés environ, définissent l'« art Nok », essentiellement connu par des têtes souvent retrouvées séparées du reste des statues. Presque toujours découvertes hors de leur contexte culturel d […] Lire la suite

TÊTES D'IFÉ (Nigeria)

  • Écrit par 
  • Laurence GARENNE-MAROT
  •  • 318 mots
  •  • 1 média

C'est l'élégant naturalisme des « têtes » qui est l'élément le plus marquant de l'art d'Ifè (Nigeria). Mais cela ne devrait pas faire oublier l'extraordinaire diversité d'un art où se côtoient œuvres naturalistes, expressionnistes ou d'une grande stylisation. Les têtes – en terre cuite ou en « bronze » (en réalité du laiton) – sont en fait l'une des formes d'expression les plus achevées du dévelop […] Lire la suite