AFFÉRENCES, neurologie

AUDITION - Acoustique physiologique

  • Écrit par 
  • Pierre BONFILS, 
  • Yves GALIFRET, 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 14 763 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Les terminaisons afférentes »  : […] Il est admis que le neuromédiateur des nombreuses synapses afférentes des c. c. int. est le l -glutamate (ou un dérivé voisin). Ce glutamate doit agir sur des récepteurs post-synaptiques qui, étant liés aux canaux ioniques, assurent une transmission rapide (récepteurs ionotropiques). Il existe trois types principaux de ces récepteurs du glutamate, NMDA (N-méthyl- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/audition-acoustique-physiologique/#i_90533

CERVELET

  • Écrit par 
  • Jean MASSION
  •  • 7 741 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Voies afférentes »  : […] D' une manière générale toutes les modalités sensorielles peuvent influencer les cellules de Purkinje à la fois par la voie des fibres grimpantes et par celle des fibres moussues. Le cervelet n'est donc pas seulement un ganglion proprioceptif comme le suggérait Sherrington. 1. Les informations proprioceptives d'origine vestibulaire projettent directement sur le lobule X où elles jouent un rôle imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cervelet/#i_90533

DOULEUR

  • Écrit par 
  • François BOUREAU, 
  • Jean-François DOUBRÈRE
  •  • 4 956 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Fibres afférentes »  : […] Les messages nociceptifs sont acheminés en direction des centres nerveux (afférence) par des fibres nerveuses de fin diamètre : fibres myélinisées (protégées par une gaine de myéline) A delta et fibres C amyéliniques. En appliquant à un nerf des stimulations électriques d'intensité croissante, on observe qu'une stimulation de faible intensité, qui active les afférences de gros diamètre (A alph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/douleur/#i_90533

HÉMISPHÈRES CÉRÉBRAUX

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER, 
  • Paul LAGET
  •  • 12 320 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Anatomie et histologie »  : […] Sans entrer dans les détails anatomiques, rappelons que chez tous les Vertébrés les hémisphères cérébraux peuvent être assimilés grossièrement à deux cylindres de tissu nerveux, le centre de chacun d'eux étant creusé d'une cavité dénommée ventricule et pleine de liquide céphalo-rachidien. Chez les Vertébrés les plus rudimentaires, les hémisphères cérébraux, s'ils sont déjà liés assez étroitement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hemispheres-cerebraux/#i_90533

LIMBIQUE SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Pierre KARLI
  •  • 4 396 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les structures limbiques »  : […] Du point de vue anatomique, le système limbique est constitué par un ensemble de structures corticales et sous-corticales qui sont des structures télencéphaliques phylogénétiquement anciennes (d'où la notion d'un cerveau paléomammalien), c'est-à-dire que leur mise en place dans la série des Vertébrés a précédé, au cours du développement phylogénétique, celle des structures plus récentes du télenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-limbique/#i_90533

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'information sensorielle : transduction, codage et élaboration des messages afférents »  : […] Au niveau des récepteurs, les incitations périphériques, proprioceptives ou intéroceptives se transforment en messages afférents. Mais selon quelles lois et selon quels principes ? Comment, tout d'abord, s'opère la discrimination des qualités sensibles ? Ici se situe une très ancienne discussion entre les tenants de ce qui reste désigné par la « théorie des énergies spécifiques » (J. Müller), proc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_90533

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Elisabeth PACHERIE
  •  • 1 348 mots

Dans le chapitre « L’approche de la prédiction motrice »  : […] L’approche de la prédiction motrice s'inspire de modèles computationnels du contrôle moteur dont voici quelques éléments définitionnels. Les signaux acheminés depuis les différents capteurs sensoriels jusqu'au système nerveux central sont appelés afférences. Les commandes motrices générées par le système nerveux central et acheminées vers les muscles sont appelées efférences. Les signaux sensorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-agentivite/#i_90533

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les afférences végétatives »  : […] Du point de vue de la physiologie du système nerveux végétatif, il y a lieu de considérer comme afférence végétative tout système de projection au niveau des centres nerveux qui est issu d'un viscère ou qui, quelle que soit son origine périphérique, est capable dans les conditions naturelles de déclencher des réactions végétatives. Trois catégories d'afférences peuvent être distinguées ; il est i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_90533

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Étapes cliniques et anatomophysiologiques »  : […] Au cours de l'épidémie d'encéphalite qui envahit l'Autriche à la fin de la Première Guerre mondiale, certains malades restaient dans un état de léthargie ou de coma, tandis que d'autres ne dormaient pas pendant plusieurs jours avant de mourir. L'examen de leur cerveau permit à un neurologue viennois, d'origine grecque, Constantin von Economo, de décrire des lésions à des endroits différents selon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_90533

TRONC CÉRÉBRAL

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 570 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le tectum mésencéphalique »  : […] Nous avons déjà indiqué que le toit du mésencéphale, ou tectum, appelé aussi plaque quadrijumelle, se divise chez les Mammifères en deux structures paires principales : les tubercules quadrijumeaux postérieurs et antérieurs (T.Q.P. et T.Q.A.), auxquels s'ajoutent d'autres petits amas cellulaires dont les plus importants sont les noyaux prétectaux et quelques petits faisceaux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tronc-cerebral/#i_90533

VISION - Neurophysiologie visuelle

  • Écrit par 
  • Jean BULLIER
  •  • 9 811 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Organisation modulaire de V1 »  : […] Le cortex cérébral est un gigantesque réseau de connexions entre les neurones : chaque neurone reçoit de l'information de plusieurs milliers d'autres neurones et se projette sur un nombre équivalent de neurones. Un des principes majeurs d'organisation de l'écorce cérébrale est de connecter les neurones qui participent à la même fonction. Interconnecter de façon aussi dense des milliards de neurone […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-neurophysiologie-visuelle/#i_90533


Affichage 

Afférences sur le cortex

dessin

Projections des afférences sur le cortex cérébelleux 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex cérébral : organisation générale

dessin

Schéma simplifié de l'organisation générale du cortex cérébral 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cortex et connexions cytologiques

dessin

Structure schématique du cortex cérébelleux et connexions cytologiques 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Afférences sur le cortex
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex cérébral : organisation générale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Cortex et connexions cytologiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin