AÉROSOLS

AGRÉGATS, physico-chimie

  • Écrit par 
  • Jean FARGES, 
  • Rémi JULLIEN
  •  • 1 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Agrégats colloïdaux »  : […] Les colloïdes sont des billes solides, électriquement chargées, en suspension dans un liquide. À cause de leurs charges de surface, ces sphères se repoussent, ce qui confère une remarquable stabilité à la suspension. Cependant, lorsqu'on introduit des ions de charge opposée dans la solution, ceux-ci viennent se regrouper autour des colloïdes pour former un écran électrostatique. Cela permet de re […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agregats-physico-chimie/#i_82929

BROUILLARDS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHALON
  •  • 4 266 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Composition et formation des brouillards »  : […] Les gouttelettes observées dans les brouillards, comme les cristaux observés dans les brouillards glacés, ont un diamètre généralement compris entre quelques micromètres et quelques dizaines de micromètres (c’est-à-dire qu’il faudrait en mettre quelques centaines côte à côte pour atteindre une longueur d’un millimètre). Leur concentration est le plus souvent comprise entre 100 et 500 par centimètr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brouillards/#i_82929

CASSINI-HUYGENS (MISSION)

  • Écrit par 
  • Athéna COUSTENIS
  •  • 4 170 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le vaisseau spatial et sa charge utile »  : […] L’orbiteur Cassini, avec à son bord la sonde Huygens, est le plus massif et le plus complexe des vaisseaux spatiaux construits à ce jour. Lors de son lancement, Cassini avait une masse totale de 5 712 kilogrammes (dont 2 950 de carburant) et Huygens pesait 348 kilogrammes. Cassini mesurait 6,7 mètres de hauteur et 4 mètres de largeur. La complexité de l'engin spatial est justifiée par le programm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cassini-huygens-mission/#i_82929

CHANGEMENT CLIMATIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 794 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Un cap à ne pas franchir »  : […] Aujourd'hui, les activités humaines entraînent l'émission de plus de 7 milliards de tonnes de carbone par an vers l'atmosphère, sous forme de CO 2 et d'autres G.E.S. (G.E.S. anthropiques bien mélangés, donc pas la vapeur d'eau). Ces émissions croîtront encore pendant les premières décennies du xxi e  siècle, surtout dans les pays en développement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/changement-climatique/#i_82929

CYCLES BIOGÉOCHIMIQUES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 7 878 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La phase atmosphérique du cycle du soufre »  : […] Les processus biologiques sont responsables de la production d'une grande variété de composés gazeux. Les écosystèmes terrestres émettent H 2 S, CS 2 , COS (sulfure de carbonyle), CH 3 SH (méthyl mercaptan), CH 3 SCH 3 (DMS, sulfure de diméthyl), CH 3 SSCH 3 (disulfure de diméthyl). Le DMS est le principal responsable des émissions de sulfure en océan ouvert. Il s'oxyde essentiellement en très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycles-biogeochimiques/#i_82929

EXOBIOLOGIE

  • Écrit par 
  • François RAULIN
  •  • 6 918 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Titan et Encelade »  : […] En passant au voisinage de Saturne en 1980 et en 1981, les sondes Voyager-1 et Voyager-2 ont révélé un objet de très grande importance pour l'exobiologie, Titan, qui est non seulement le plus gros satellite de Saturne, mais aussi le seul satellite du système solaire possédant une atmosphère dense. Celle-ci est constituée majoritairement de diazote N 2 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/exobiologie/#i_82929

GIEC (3e RAPPORT D'ÉVALUATION DU)

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 902 mots

Dans son troisième rapport, finalisé et publié au premier trimestre de 2001, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (G.I.E.C., ou I.P.C.C. en anglais) a confirmé la réalité du réchauffement planétaire au cours du xx e  siècle; l'influence significative et croissante des activités humaines sur ces changements; et la prob […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rapport-d-evaluation-du-g-i-e-c-3e/#i_82929

LÉGIONELLOSE

  • Écrit par 
  • François DENIS, 
  • Marcelle MOUNIER
  •  • 2 235 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Contamination »  : […] Le mode de contamination se fait par inhalation d'eau contaminée diffusée en aérosols. Cette transmission peut se faire au contact de la source, mais aussi à distance car les microgouttelettes d'eau contaminées peuvent être dispersées par les vents jusqu'à plusieurs kilomètres. Il n'est pas aberrant de penser que le relief du terrain exerce une influence sur la dispersion. Dans l'épidémie de Lens, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/legionellose/#i_82929

OZONE ATMOSPHÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 8 296 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le rôle des aérosols volcaniques »  : […] La spectaculaire éruption du mont Pinatubo (Philippines), en juin 1991, a injecté quelque 30 millions de tonnes d'aérosols sulfatés dans la stratosphère, plus que toute autre éruption du xx e  siècle. Les observations ont montré que la quantité de chlorure d'hydrogène dans la stratosphère n'a guère changé à la suite de cette éruption, confirmant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ozone-atmospherique/#i_82929

PARTICULES ATMOSPHÉRIQUES

  • Écrit par 
  • Karine DESBOEUFS, 
  • Jean-François DOUSSIN
  •  • 6 937 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Différentes catégories de particules »  : […] Les particules atmosphériques correspondent à l’ensemble des particules qui peuvent rester en suspension dans l’atmosphère et voyager sur des distances plus ou moins longues. On utilise également la notion d’aérosol atmosphérique pour définir l’ensemble des particules solides et (ou) liquides en suspension dans l’atmosphère. Ce terme intègre non seulement les particules, mais également la phase g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-atmospheriques/#i_82929

PHÉBUS P.F.

  • Écrit par 
  • Michel SCHWARZ
  •  • 2 880 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les objectifs du programme Phébus P.F. »  : […] Le programme Phébus P.F. fut lancé à la fin des années 1980 par l'I.P.S.N. en partenariat avec la Commission européenne et Électricité de France (E.D.F.). Cette collaboration internationale s'est rapidement étendue aux États-Unis, au Canada, au Japon, à la Corée du Sud et à la Suisse. Le programme est doté d'un budget d'environ 1 milliard de francs, financé à hauteur de 30 p. 100 par l'I.P.S.N., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phebus-p-f/#i_82929

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Principaux polluants atmosphériques »  : […] Il est possible de répartir les principaux polluants de l'atmosphère en deux groupes principaux : d'une part, les gaz et, d'autre part, les particules solides (poussières, fumées). Ces dernières sont dénommées à tort aérosols, ce terme devant être réservé aux suspensions de microgouttes de substances liquides présentes dans l'air (tabl. 3) . Aujourd'hui, les polluants gazeux représentent plus de 9 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_82929

POLLUTION ATMOSPHÉRIQUE URBAINE

  • Écrit par 
  • Isabelle ROUSSEL
  •  • 3 594 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Oxydes d’azote et particules »  : […] Les oxydes d’azote et les particules sont désormais les polluants les plus caractéristiques de la mauvaise qualité de l’air de l’ensemble des villes du monde. La répartition spatiale des niveaux de dioxyde d’azote (NO 2 ) reflète son origine, qui est principalement liée au transport automobile puisque les zones présentant les niveaux les plus élevés de NO 2 suivent les grandes infrastructures ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution-atmospherique-urbaine/#i_82929

SUPERVOLCANS

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 1 722 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les conséquences des superéruptions »  : […] Bien qu'aucune superéruption n'ait encore été décrite, l'étude des dépôts produits par les éruptions anciennes et l'extrapolation des modèles élaborés pour les éruptions explosives « classiques » permettent d'envisager les conséquences des superéruptions. En raison de leur intensité, on s'attend à ce qu'elles aient un impact colossal sur l'environnement, probablement le plus fort que puisse avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/supervolcans/#i_82929

TAMBORA, volcan

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 2 583 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Éruptions volcaniques et climat »  : […] Dans l’histoire de la Terre, les éruptions volcaniques explosives les plus importantes ont été suivies d’un refroidissement. Ce constat est désormais bien visible dans l’étude des carottes de glace effectuées en Antarctique ou au Groenland, ou dans l’étude des cernes des arbres qu’est la dendrochronologie. Ce phénomène est dû principalement à la grande quantité de dioxyde de soufre (SO 2 ) éjectée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tambora-volcan/#i_82929

TERRE - Bilan énergétique

  • Écrit par 
  • Robert KANDEL
  •  • 4 163 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Phénomènes au sein de l'atmosphère et à la surface »  : […] Par ciel clair, la partie visible du rayonnement solaire, qui contient la plus grande part de son flux énergétique, traverse l'atmosphère avec peu de pertes. Aux longueurs d'onde inférieures à 0,31 μm de l'ultraviolet, la couche d'ozone (située entre 15 et 50 km d'altitude) est pratiquement opaque : le flux absorbé, 12 watts par mètre carré, échauffe la stratosphère . Dans la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/terre-bilan-energetique/#i_82929

VÉNUS, planète

  • Écrit par 
  • Véronique ANSAN, 
  • Éric CHASSEFIÈRE, 
  • Philippe MASSON, 
  • Francis ROCARD
  •  • 12 644 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « L'atmosphère »  : […] L'atmosphère de Vénus , très massive puisque la pression au sol (de 92 à 95 × 10 3  hPa) est près de cent fois supérieure à la pression terrestre, est essentiellement constituée de dioxyde de carbone CO 2 (96,5 p. 100). C'est en 1932 que le CO 2 fut identifié pour la première fois par observation de bandes d'absorption dans le proche infrarouge. D'autres éléments furent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/venus-planete/#i_82929


Affichage 

Dispersion du nuage éruptif du volcan Pinatubo dans la stratosphère

carte

Des mesures prises par les satellites ont permis de montrer que, en trois semaines environ, les aérosols injectés dans la stratosphère par l'éruption du Pinatubo (Philippines), le 15 juin 1991, ont encerclé la Terre au niveau équatorial, avant de commencer à s'étendre vers les hautes... 

Crédits : NGDC/ NOAA ;  Office of Research and Applications - NESDIS/ NOAA

Afficher

Émissions de dioxyde de soufre

photographie

Les émissions de dioxyde de soufre (SO2) se transforment en aérosols de sulfates Ces particules agissent comme noyaux de condensation de l'eau dans l'atmosphère, favorisant la formation de gouttelettes d'eau, augmentant le pouvoir réflecteur des nuages Ainsi, sous certaines conditions, à... 

Crédits : J._Descloitres, Modis Land Rapid Response Team/ M. Gray, Modis Atmosphere Science Team/ NASA GSFC

Afficher

Dispersion du nuage éruptif du volcan Pinatubo dans la stratosphère
Crédits : NGDC/ NOAA ;  Office of Research and Applications - NESDIS/ NOAA

carte

Émissions de dioxyde de soufre
Crédits : J._Descloitres, Modis Land Rapid Response Team/ M. Gray, Modis Atmosphere Science Team/ NASA GSFC

photographie