AELIA CAPITOLINA

BAR KOKHBA (IIe s.)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 1 233 mots

Dans le chapitre « Le peuple juif sur sa terre au début du IIe siècle »  : […] La chute de Massada et des nids de résistance en 73 parachève la reprise en main du pays. L'empereur afferme à son profit les terres, impose aux juifs un tribut annuel de deux drachmes et bat des monnaies légendées Judaea capta ou Judaea devicta . Cependant, Rome reconnaît une autorité judiciaire et politique juive, le patriarcat, qui remplit les fonctions autrefois dévolues au sanhédrin. Au débu […] Lire la suite

ISLAM (La religion musulmane) - Pratiques et rituels

  • Écrit par 
  • Toufic FAHD
  •  • 8 534 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le voyage nocturne du Prophète »  : […] C'est vers 621 de l'ère chrétienne, au plus fort des persécutions que lui infligeaient les Mecquois, que Mahomet révéla à ses fidèles sa visite nocturne ( isrā’ ) à Jérusalem, monté sur le Burāq, et son ascension au ciel à partir du Rocher ( ̣sakhra ), sur lequel a été élevée la mosquée de ‘Umar. La tradition rapporte plusieurs événements qui se seraient produits lors de cette visite, notamment le […] Lire la suite

JÉRUSALEM

  • Écrit par 
  • Alain DIECKHOFF, 
  • Gérard NAHON
  •  • 6 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La Jérusalem biblique et postbiblique »  : […] Les fouilles établissent que la «  cité de David » fut fondée à l'époque cananéenne au début de l'Âge du bronze, qu'elle fut pourvue d'un rempart au Bronze moyen et d'édifices monumentaux avant la conquête de David. Il est question, dans la Genèse, de la ville de Salem : son roi, Melchisédech, « prêtre du Dieu suprême », bénit Abraham ; selon le Psaume LXXVI, Salem est identique à Jérusalem. Sur […] Lire la suite

JUDAÏSME - Histoire des Hébreux

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 020 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « De l'an 71 au royaume de Bar Kokhba (135) »  : […] Après la répression s'opère une certaine reconstruction. Des propriétaires terriens prudents ont pu garder leurs domaines. Les terres confisquées appartiennent à l'empereur et sont cultivées par des paysans juifs devenus tenanciers. Les ruines sont relevées. Une juridiction juive est tolérée par les Romains, mais limitée aux questions religieuses : celle du Patriarche. Dans des conditions encore m […] Lire la suite

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 35 576 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les deux derniers siècles de la Jérusalem juive : de la prise de la ville par Pompée (63 av. J.-C.) à la fin de la « Guerre d'Hadrien » (135 apr. J.-C.) »  : […] Après la prise de Jérusalem par Pompée, la royauté n'est conférée à aucun des prétendants juifs ; nommé seulement grand prêtre et ethnarque, Hyrcan II (63-40) doit payer tribut aux Romains, et se soumettre au contrôle du gouverneur romain de Syrie ; en outre, les villes de la côte, celles du nord de la Transjordanie, et plusieurs autres cités, comme Samarie, lui sont enlevées. Quant à Aristobule, […] Lire la suite

URBANISATION DANS LE MONDE GRÉCO-ROMAIN

  • Écrit par 
  • Pierre CHUVIN
  •  • 8 274 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Ville, tu n'es qu'un nom ! »  : […] Que subsiste-t-il de toutes ces villes ? Il arrive que la dénomination moderne révèle une rupture complète. En même temps que ses habitants gagnaient un plateau verdoyant et frais propice à l'estivage, Denizli, « l'endroit aux sangliers », a supplanté une Laodicée dont le souvenir persistait dans le nom d'une étoffe locale, le lâdik . Geyikler, « les cerfs », a été le nom médiéval d'Apamée du Méan […] Lire la suite