AEDES ALBOPICTUS ou MOUSTIQUE TIGRE

ARBOVIRUS

  • Écrit par 
  • Claude HANNOUN, 
  • Jean-François SALUZZO
  •  • 1 865 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'épidémie de chikungunya à la Réunion »  : […] Le chikungunya, qui a sévi en 2005-2006 dans l'île de la Réunion, entre dans le groupe des fièvres tropicales longtemps confondues avec la dengue. Cette maladie est due à un virus de la famille des Togaviridae , transmis par les moustiques du genre Aedes . Le virus est présent en Asie et en Afrique, où il circule selon des modalités complexes, avec des successions de cycles enzootiques faisant i […] Lire la suite

CHIKUNGUNYA

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 199 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le vecteur Aedes »  : […] Sans vecteur dans lequel il se multiplie, le virus ne peut être transmis. On ne connaît pas en effet – sauf lors des transfusions sanguines – de transmission non vectorielle du CHIKV. La biologie et la génétique du vecteur, ainsi que la plus ou moins grande capacité du virus à y proliférer, sont essentielles pour comprendre tant la survenue des épidémies que la diffusion de la maladie hors de son […] Lire la suite

DENGUE

  • Écrit par 
  • Philippe DESPRÈS
  •  • 2 872 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Distribution écosystémique de la dengue et biologie des « Aedes » »  : […] Le virus de la dengue est transmis habituellement par des femelles hématophages du genre Aedes , qui s'infectent lors d'un repas de sang sur un hôte mammifère porteur du virus. Les diptères infectés vont injecter le pathogène lors d'un nouveau repas sanguin sur un hôte vertébré, y compris l'homme. La transmission vectorielle s'explique par le comportement alimentaire de la femelle, pour laquelle […] Lire la suite

MAYARO FIÈVRE ET VIRUS

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 2 017 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le passage à un cycle urbain ? »  : […] En 2017, la maladie a peu de conséquences mais, du fait de la rareté des cas, la véritable pathogénicité du virus reste mal définie et ne pourrait être connue que si une épidémie étendue intervenait. C’est ce qui s’est passé pour le virus Zika et l’observation de cas de microcéphalie qui n’avaient pas été notés auparavant. La crainte est le passage d’un cycle sylvatique, responsable de petites épi […] Lire la suite

SURVEILLANCE DES INSECTES VECTEURS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 3 405 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De nombreux réseaux de surveillance »  : […] Afin de répondre à cette problématique de propagation de maladies à transmission vectorielle, des systèmes de surveillance adaptés ont été mis en place dans différentes régions du monde. Ils peuvent être spécifiques d’un vecteur ou d’un pathogène donné ou concerner une surveillance plus vaste. Ces systèmes peuvent être divisés en trois catégories selon la surveillance à réaliser : l'hôte, les vect […] Lire la suite

USUTU VIRUS

  • Écrit par 
  • Yannick SIMONIN
  •  • 2 253 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un cycle impliquant les oiseaux comme réservoirs et les moustiques pour vecteurs »  : […] Le cycle naturel de transmission d’USUV implique principalement les oiseaux passériformes (tels les merles) et strigiformes (telles les chouettes) comme hôtes amplificateurs, et les moustiques ornithophiles comme vecteurs . Son cycle d’amplification est ainsi très proche de celui du virus West Nile. Il a été retrouvé chez plusieurs espèces de moustiques à travers le continent africain, principalem […] Lire la suite