KANTROWITZ ADRIAN (1918-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un des grands pionniers américains de la chirurgie cardio-vasculaire. Après des études de mathématiques à l'université de New York, Adrian Kantrowitz, né le 4 octobre 1918 dans cette ville, intègre le Long Island College of Medicine. Docteur en médecine en 1943, il sert durant deux ans dans une unité de chirurgie de l'armée avant de se spécialiser dans la chirurgie cardiaque. Après avoir exercé dans un hôpital du Bronx de 1948 à 1955, il devient directeur du département de chirurgie cardiaque du Maimonides Hospital de Brooklyn. Au cours des années 1960, une compétition sévère est engagée pour réaliser la première transplantation cardiaque, notamment entre Kantrowitz et son compatriote Norman Shumway de Standford. C'est finalement le Sud-Africain Christiaan Barnard qui effectuera, le 3 décembre 1967, cette première opération sur un patient de cinquante-cinq ans qui survécut dix-huit jours. Kantrowitz pratique, trois jours plus tard, la même opération sur un nourrisson qui mourra six heures après. En 1970, il transfère toute son équipe à Detroit, enseignant jusqu'à la fin de sa carrière à la Wayne State University School of Medicine et pratiquant ses interventions au Sinai Hospital. Parallèlement, pendant ses soixante ans de carrière, il a mis au point de nombreux dispositifs médicaux pour repousser les limites de la chirurgie (systèmes d'assistance ventriculaire dont le « ballonnet intra-aortique », premières versions de défibrillateurs implantables, machine cœur-poumon...). Il décède le 14 novembre 2008 à Ann Harbor (Michigan).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« KANTROWITZ ADRIAN - (1918-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrian-kantrowitz/