SUÁREZ ADOLFO (1932-2014)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Épilogue : l’impossible retour

Adolfo Suárez, à qui le roi offrit un duché pour le remercier de ses loyaux services, tenta de revenir sur la scène politique à la tête d’un nouveau parti, le Centre démocratique et social, fondé en 1982. Mais il ne parvint pas à recréer un espace de centre cohérent et, en dépit d’un succès relatif lors de la législature 1986-1989, il renonça définitivement à la politique en 1991 pour se consacrer à sa famille, durement touchée par la maladie. Lui-même fut victime de la maladie d’Alzheimer qui le maintint à l’écart de la scène publique jusqu’à sa mort en 2014.

Un temps éclaboussée par des scandales financiers, sa figure fut récupérée dans les années 1990 et érigée au statut d’icône nationale. Reste notamment l’image de sa dignité lors de la tentative de coup d’État menée par le lieutenant-colonel Antonio Tejero le 23 février 1981 : Suárez, stoïque sur son banc alors que presque tous les parlementaires s’étaient retranchés derrière leur pupitre, incarnation des valeurs de l’État constitutionnel face aux rebelles en armes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : agrégée d'histoire, maître de conférences en histoire contemporaine à l'université de Bourgogne

Classification

Autres références

«  SUÁREZ ADOLFO (1932-2014)  » est également traité dans :

ESPAGNE (Le territoire et les hommes) - Le retour à la démocratie

  • Écrit par 
  • Guy HERMET, 
  • Mercedes YUSTA RODRIGO
  •  • 10 708 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La démocratie octroyée »  : […] Lorsqu'il devient roi le 22 novembre 1975, au lendemain de la mort du général Franco, Juan Carlos assume cette responsabilité suprême en vertu du dispositif prévu de longue date par le Caudillo . Les intentions démocratiques qu'il doit celer à ce moment se heurtent à toutes les pesanteurs du régime autoritaire encore en vigueur. Pesanteurs qui relèvent d'abord de la lettre même de dispositions con […] Lire la suite

JUAN CARLOS Ier (1938- ) roi d'Espagne (1975-2014)

  • Écrit par 
  • Marie-France SCHMIDT
  • , Universalis
  •  • 1 162 mots
  •  • 3 médias

Roi d'Espagne de 1975 à 2014. Fils de don Juan, comte de Barcelone, et de Maria de las Mercedes de Bourbon, princesse des Deux-Siciles, petit-fils d'Alphonse XIII, Juan Carlos de Bourbon est né à Rome le 5 janvier 1938. En 1941, le prince et sa famille quittent l'Italie pour les environs de Lausanne où ils demeurent cinq ans. Lors de la défaite de l'Axe, don Juan, héritier légitime du trône d'Espa […] Lire la suite

Pour citer l’article

Sophie BABY, « SUÁREZ ADOLFO - (1932-2014) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/adolfo-suarez/