ADMINISTRATIVE BEHAVIOR, Herbert A. SimonFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les processus de décision au sein d'une organisation

Dans le premier chapitre de l'ouvrage, Simon déplace l'objet de la théorie administrative. Il s'agit non plus de déterminer les conditions d'efficacité de l'action administrative, mais d'étudier les processus décisionnels au sein de l'organisation administrative, qui précèdent le choix d'une action. Simon développe, dans un second chapitre, sa critique de la théorie administrative traditionnelle. Dans le troisième chapitre, il examine dans quelle mesure la décision peut faire l'objet d'une évaluation scientifique. À cette fin, il distingue, au sein du processus de décision, les éléments factuels des jugements de valeur. L'auteur s'emploie à décrire, dans un quatrième chapitre, la manière dont devrait décider le bon administrateur. Sa rationalité devrait être objective ou parfaite à l'instar de celle de l'Homo oeconomicus. Le cinquième chapitre est consacré aux processus psychologiques qui interviennent dans la décision organisationnelle. L'auteur expose les limites de la rationalité de l'homme réel : « sans doute s'agit-il là de la terra incognita de la théorie administrative ». Dans la suite de l'ouvrage, Simon distingue deux problèmes soulevés par l'organisation : d'une part, la participation des individus et, d'autre part, leur socialisation. Il traite de la participation en reprenant la théorie de Chester Barnard, selon laquelle la survie de l'organisation suppose un équilibre entre les avantages distribués à ses membres pour s'assurer de leurs participations et de leurs contributions. La socialisation, qui désigne l'intégration des comportements dans l'organisation et la coordination des décisions, est conçue en termes d'influence. Simon décrit, en effet, les moyens par lesquels l'organisation influence, directement ou indirectement, les décisions des individus, à savoir l'autorité (au rôle prééminent), la communication de l'information, la formation et l'identification à l'organisation.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences de sciences économiques, université de Lille-II

Classification


Autres références

«  ADMINISTRATIVE BEHAVIOR, Herbert A. Simon  » est également traité dans :

SIMON HERBERT ALEXANDER (1916-2001)

  • Écrit par 
  • Claude MÉNARD
  •  • 1 362 mots

Théoricien original, l'Américain Herbert Alexander Simon (1916-2001) a influencé profondément les sciences économiques et sociales tout en étant constamment marginalisé. Sa remise en cause du concept de rationalité, développée dès les années 1940, continue de donner lieu à de vives controverses. Homme des frontières, il fut sans doute l'économiste le plus polyvalent de sa génération. Il a en effe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/herbert-alexander-simon/#i_29219

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine QUINET, « ADMINISTRATIVE BEHAVIOR, Herbert A. Simon - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/administrative-behavior/