ADÉNYLATE CYCLASE ou ADÉNYLCYCLASE ou ADÉNYLYL CYCLASE

ADÉNYLIQUE CYCLIQUE ACIDE ou ADÉNOSINE MONOPHOSPHATE CYCLIQUE (AMP cyclique)

  • Écrit par 
  • Paolo TRUFFA-BACHI
  •  • 482 mots

En 1956, l'Américain E. W. Sutherland et ses collaborateurs découvrent un facteur thermostable indispensable à l'activation, par l'adrénaline, de la phosphorylase du tissu hépatique. La caractérisation chimique de la substance montre qu'il s'agit d'un nucléotide : l'adénosine 3′,5′-monophosphate cyclique. L'AMP cyclique a été depuis mis en évidence chez toutes les espèces animales, chez les bactér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adenylique-cyclique-adenosine-monophosphate-cyclique/#i_88417

ADRÉNALINE

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 3 562 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Physiologie »  : […] Le rôle respectif des différents types de récepteurs adrénergiques dans les effets tissulaires intégrés des catécholamines est parfois difficile à élucider. En effet, ces récepteurs transmettent le plus souvent des messages divergents et modulent de manière opposée l'activité de la cellule cible. Dans beaucoup de systèmes expérimentaux, le type d'effet observé dépend de la concentration en adréna […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adrenaline/#i_88417

CHARBON MALADIE DU

  • Écrit par 
  • Agnès FOUET, 
  • Michèle MOCK
  •  • 1 931 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les toxines »  : […] Les toxines représentent l'arme « spécifique » de B. anthracis , responsable des deux caractéristiques de la maladie : l'œdème et la mort. Trois protéines, sécrétées par la bactérie, donnent par combinaison binaire deux toxines, l'une œdématogène et l'autre létale (cf. figure) . Les trois gènes sont portés par le plasmide pXO1. L'antigène protecteur (PA) est le composant comm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maladie-du-charbon/#i_88417

ENZYMES

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 12 668 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Modifications d'une activité enzymatique par addition covalente »  : […] D'autres voies du contrôle de l'activité des enzymes sont au contraire réversibles. Il s'agit de la fixation covalente par voie enzymatique d'un groupement chimique qui donne à la macromolécule des propriétés différentes, fixation réversible avec retour à l'état d'origine par l'effet d'une enzyme antagoniste (par exemple le couple kinase-phosphatase). Plusieurs modalités de contrôle par modificati […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enzymes/#i_88417

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Régulation du tonus vasculaire »  : […] La régulation de la vasomotricité artérielle dépend essentiellement du taux de calcium libre dans la cellule musculaire lisse : plus il y a de calcium libre, plus l'activité phosphorylante sur la chaîne légère de la myosine (cf. muscles ) et l'activité de pontage de la chaîne lourde de la myosine avec l'actine sont importantes. Or le taux de calcium libre intracellulaire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypertension/#i_88417

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Membranes »  : […] La membrane externe de la cellule musculaire cardiaque est le siège d'un riche équipement en récepteurs, ou en molécules analogues à des récepteurs. On citera notamment la (Na + , K + )-ATPase, enzyme spécifiquement inhibée par la digitaline ; cette drogue augmente la contractilité. Cette enzyme rétablit le gradient sodique normal dans la cellule […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_88417

PROSTAGLANDINES

  • Écrit par 
  • Jean BUENDIA
  •  • 3 602 mots

Dans le chapitre « Mécanisme d'action et sites récepteurs »  : […] Les prostaglandines sont synthétisées dans de nombreuses cellules, en quantités et proportions très différentes suivant les organes (PGE 2 et PGA 2 au niveau rénal, PGI 2 sur l'endothélium des vaisseaux et le cœur, PGD 2 au niveau du cerveau, et même une dizaine d'entre elles dans la vésicule séminale, etc.) et donnent des réponses biologiques, elles aussi différentes. Dans la plupart des tiss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prostaglandines/#i_88417

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

  • Écrit par 
  • Marc PASCAUD, 
  • Jean-Marie VERNIER
  •  • 7 466 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Glucides »  : […] Le glucose circulant à la disposition des cellules animales provient principalement des réserves de glycogène du foie. Cette réserve est à très court terme : seulement quelques heures. Le cerveau utilise préférentiellement le glucose comme substrat énergétique mais à défaut utilise les corps cétoniques et les acides gras. Le muscle utilise ses réserves de glycogène, particulièrement en conditions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-animales/#i_88417

SUTHERLAND EARL W. (1915-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 227 mots

Pharmacologue et physiologiste américain. On sait, depuis les travaux de Claude Bernard réunis dans sa thèse de doctorat es sciences soutenue en 1853, que le foie fabrique du glucose à partir du glycogène. Le mérite de l'Américain Earl Wilbur. Sutherland a été de démontrer que ce phénomène de glycogénolyse, bien connu chez l'animal entier, et que l'on pouvait reproduire dans des systèmes de foie p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/earl-w-sutherland/#i_88417

THERMODYNAMIQUE - Processus irréversibles non linéaires

  • Écrit par 
  • Agnès BABLOYANTZ, 
  • Paul GLANSDORFF, 
  • Albert GOLDBETER, 
  • Grégoire NICOLIS, 
  • Ilya PRIGOGINE
  •  • 9 748 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'agrégation des acrasiales »  : […] L'agrégation des acrasiales fournit un autre exemple particulièrement approprié de structures dissipatives en biologie, car ce phénomène met en jeu au moins deux bifurcations distinctes. Les acrasiales appartiennent à une classe d'amibes dont l'espèce la plus étudiée est Dictyostelium discoideum . Ces amibes sont dites sociales parce qu'elles correspondent à une population d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermodynamique-processus-irreversibles-non-lineaires/#i_88417