ADÉNOSINE DIPHOSPHATE (ADP)

AÉROBIOSE & ANAÉROBIOSE

  • Écrit par 
  • Claude LIORET
  •  • 2 741 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Régulation du métabolisme de l'oxygène »  : […] Pasteur avait montré que les levures consomment moins de glucose en aérobiose qu'en anaérobiose. Ce fait, connu sous le nom d' effet Pasteur , se retrouve chez tous les organismes anaérobies facultatifs. Quelles que soient les conditions d'aération, la consommation d'énergie pour assurer les besoins vitaux est la même. La dégradation totale d'une molécule de glucose selon la réaction : libère 680  […] Lire la suite

BIOÉNERGÉTIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE, 
  • Jacques TONNELAT
  • , Universalis
  •  • 5 211 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Structure moléculaire de l'ATP »  : […] L'ATP est constitué d' adénine (fig. 2) unie par une liaison N-osidique à une molécule de ribose elle-même phosphorylée sur son carbone-5 ; la molécule comporte trois radicaux phosphoriques unis entre eux par des liaisons anhydride d'acide. Seules les deux dernières liaisons constituent ce que Lipmann a désigné sous le terme de « liaison riche en énergie », c'est-à-dire comportant une énergie po […] Lire la suite

CELLULE - L'organisation

  • Écrit par 
  • Pierre FAVARD
  •  • 11 007 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Conversions d'énergie par la cellule »  : […] Les cellules ont besoin d'énergie pour leurs différentes activités : biosynthèse de molécules, production de mouvements, transports actifs ; cette énergie est fournie par l'hydrolyse de molécules d' adénosine-triphosphate (ATP) en adénosine diphosphate (ADP) et phosphate inorganique. Dans ces conditions les travaux cellulaires ne peuvent se poursuivre que si les molécules d'ATP consommées sont r […] Lire la suite

CHIMIOSYNTHÈSES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 2 601 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les oxydations des substances minérales »  : […] Le couplage des réactions d'oxydation et des chimiosynthèses nécessite en fait le jumelage de ces oxydations avec la recharge des transporteurs d'électrons ou d'énergie. L'exemple le plus simple de la réduction du NAD en NADH 2 est donné par les Hydrogenomonas , l'hydrogène moléculaire pouvant réduire le NAD. La réaction est catalysée par une enzyme, l'hydrogénase, présente dans les cellules de c […] Lire la suite

HÉMORRAGIES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre SOULIER
  • , Universalis
  •  • 4 292 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Temps plaquettaire »  : […] Les plaquettes sanguines (ou thrombocytes) sont des corpuscules de deux à quatre microns contenus dans le sang. Ils sont dépourvus de noyau, mais contiennent des granulations azurophiles. Lorsque le collagène tissulaire est mis à nu par la rupture de l' endothélium vasculaire (couche monocellulaire non « mouillable » qui tapisse l'intérieur des vaisseaux), les plaquettes y adhèrent et s'agrègent […] Lire la suite

MÉTABOLISME

  • Écrit par 
  • Paul DI COSTANZO, 
  • Charles KAYSER, 
  • Jo NORDMANN
  •  • 8 425 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Au niveau du rapport ATP/ADP »  : […] Ces régulations allostériques sont complétées par celles qu'exerce la nécessité pour la cellule de maintenir la constance du rapport ATP/ADP. Une augmentation de l'ADP, donc une diminution du rapport, favorise la déshydrogénation de l'isocitrate par l'enzyme à NAD + et, par suite, le déroulement du cycle tricarboxylique ; à la réduction accrue du NAD + s'ajoute une accélération de la vitesse de […] Lire la suite

MITOCHONDRIES

  • Écrit par 
  • Roger DURAND
  •  • 10 941 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les systèmes de transport de la membrane interne »  : […] Dans l'économie cellulaire, les mitochondries jouent un rôle majeur. Les mitochondries reçoivent, du cytoplasme cellulaire, de l'oxygène, des substrats, de l'ADP et du Pi, elles rejettent du gaz carbonique, de l'eau et de l'ATP. Cet ATP est surtout synthétisé dans les mitochondries, mais essentiellement utilisé dans le cytoplasme. Comment contrôlent-elles tous ces transports ? L' oxygène, l'eau et […] Lire la suite

OXYDORÉDUCTIONS, biologie

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 5 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Destinée de l'énergie dégagée »  : […] L'énergie dégagée par une oxydoréduction effectuée dans le sens de la montée des potentiels rédox (chute thermodynamique des électrons) peut avoir trois destinées. D'abord, elle peut se dégager sous forme de chaleur. Il en est obligatoirement ainsi pour une partie (perte thermique), en vertu du deuxième principe de la thermodynamique. Mais, chez les homéothermes (animaux dits « à sang chaud », don […] Lire la suite

THERMODYNAMIQUE - Processus irréversibles non linéaires

  • Écrit par 
  • Agnès BABLOYANTZ, 
  • Paul GLANSDORFF, 
  • Albert GOLDBETER, 
  • Grégoire NICOLIS, 
  • Ilya PRIGOGINE
  •  • 9 748 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Cycle de la glycolyse »  : […] Ce cycle est l'une des voies importantes de production d'énergie cellulaire, sous forme d'adénosine triphosphate (ATP), à partir de glucose. On a observé que, dans des cellules de levures et dans les muscles, la concentration des intermédiaires glycolytiques peut présenter des oscillations entretenues dont la période est de quelques minutes (cf. rythmes biologiques , fig. 2 ). Parmi les différente […] Lire la suite


Affichage 

Structure de l'adénosine triphosphate

Structure de l'adénosine triphosphate

dessin

Adénosine, AMP, ADP et ATP 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Structure de l'adénosine triphosphate

Structure de l'adénosine triphosphate
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin