ADAPTATIONAdaptation psychologique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'inadaptation

L'inadaptation est elle-même un moteur de l'élan vital. Elle provoque le sentiment de décalage entre soi et les autres, entre notre perception intérieure, notre conception de la vie et l'image que les autres nous renvoient de nous-même, l'image que le monde nous renvoie de sa complexité. Ce décalage fonctionne comme source d'inspiration, de curiosité, de recherche, de création. Mais l'individu est toujours inadapté dans certains champs de son existence.

Tel ouvrier accepte de se soumettre quotidiennement. Il reproduit cette soumission chez lui, soit en se soumettant, soit en soumettant sa famille. Ici, l'adaptation psychologique vis-à-vis du champ social produit une rigidification des schémas de défenses, de l'imaginaire, des mouvements émotionnels telle que cet ouvrier adapté psychologiquement à son travail est tout à fait inadapté à la vie de famille, ou à la socialité.

L'utilisation de l'alcool intervient pour une part dans cette recherche d'adaptation, d'apaisement des tensions. L'alcool enlève momentanément le souvenir des tensions musculaires provoquées par les situations du pouvoir. L'alcool, en tranquillisant, agit au début comme un moyen artificiel d'endormissement psychologique pour mieux apaiser, pour mieux atténuer les difficultés.

L'adaptation psychologique est toujours sur le fil du rasoir de l'équilibre mental. L'adaptation à la mobilité, à la souplesse, à l'invention, cette « légèreté de l'être » réclamée par les mécanismes de transformation industrielle de notre société, favorise certainement l'insertion dans le milieu du travail. Mais elle favorise aussi toutes les souplesses, toutes les transformations, en particulier la désagrégation des couples, des familles, des groupes, la solitude. Cette mobilité se fait au prix d'une recherche de moindre contrainte du groupe. Ce détachement conduit à une plus grande fragilité de l'individu. Celui-ci a bien du mal à trouver des gens avec lesquels il pourra se régénérer, se restructurer. Une adaptation peut cacher un [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages




Écrit par :

  • : psychiatre, ancien interne de l'hôpital psychiatrique du Vinatier à Lyon-Bron, consultant au Centre de médecine spécialisée Gauthier de Montceau-les-Mines

Classification


Autres références

«  ADAPTATION  » est également traité dans :

ADAPTATION - Adaptation biologique

  • Écrit par 
  • Armand de RICQLÈS
  •  • 1 372 mots

En biologie comme en technologie, le concept d'adaptation sert généralement à comprendre la relation qui existe entre les structures et les fonctions qu'elles remplissent. Dire d'un organe ou d'un outil qu'il est bien adapté signifie qu'il est efficace, autrement dit que les caractères de l'objet sont bien appropriés au rôle qu'il peut jouer.Selon une première interprétation, l'adaptation recouvre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-biologique/

ADAPTATION - Adaptation sociale

  • Écrit par 
  • Raymond BOUDON
  •  • 2 248 mots
  •  • 1 média

Le concept d'adaptation sociale va de pair avec celui d'intégration sociale. L'adaptation décrit les mécanismes par lesquels un individu se rend apte à appartenir à un groupe. L'intégration, ceux par lesquels le groupe admet un nouveau membre. L'adaptation insiste sur les changements chez l'individu, qui sont la condition de l'intégration.De nombreuses étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-sociale/

Voir aussi

Pour citer l’article

Albert JAKUBOWICZ, « ADAPTATION - Adaptation psychologique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/adaptation-adaptation-psychologique/