ACTIVITÉ SOLAIRE

AÉRONOMIE

  • Écrit par 
  • Gaston KOCKARTS
  •  • 4 141 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre «  Effets de l'activité solaire »  : […] L' activité solaire est caractérisée par un cycle de onze ans. Les mesures du spectre solaire montrent que cette activité se manifeste surtout aux longueurs d'onde inférieures à 175 nm. Plusieurs indices représentent de manière indirecte, et plus ou moins correctement, les variations du flux solaire ultraviolet. Dans les modèles atmosphériques, l'indice le plus utilisé est le flux radioélectrique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aeronomie/#i_70127

AURORE POLAIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques BERTHELIER
  •  • 5 529 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Morphologie des phénomènes auroraux »  : […] Dès le début des analyses scientifiques, il est apparu nécessaire de s'accorder sur une classification qui tienne compte de la forme, de l'étendue et de l'intensité des émissions, et qui permette une approche objective et quantitative du phénomène. Les variations rapides de forme et d'intensité et la mouvance caractéristique des aurores à leur maximum d'activité ont rendu difficile la définition d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aurore-polaire/#i_70127

CLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Frédéric FLUTEAU, 
  • Guillaume LE HIR
  •  • 3 655 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Reconstruire l'histoire climatique du dernier millénaire en Europe »  : […] Un des marqueurs des fluctuations climatiques du dernier millénaire en Europe est l'extension des glaciers des Alpes. Le développement important de langues glaciaires entre le xiv e et le milieu du xviii e  siècle marque l'avènement d'une période climatique supposée plus froide : le « petit âge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climatologie/#i_70127

CLIMATS (notions de base)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 3 584 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les causes des variations climatiques »  : […] Périodes chaudes, périodes froides, glaciations : le climat à la surface de la Terre a constamment varié au cours des temps. On peut distinguer trois types de causes aux variations climatiques. En premier lieu, le climat est directement fonction de la quantité d’énergie solaire reçue par la Terre. Or l’activité du Soleil est sujette à des fluctuations. Elle a évolué depuis 4,5 milliards d’années  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/climats-notions-de-base/#i_70127

ÉRUPTION SOLAIRE DE MARS 2012

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 278 mots
  •  • 1 média

Au début de mars 2012, d'importantes éruptions solaires ont généré des tempêtes géomagnétiques qui ont affecté l'environnement terrestre ; elles annonçaient l'imminence d'un pic d'activité solaire prévu pour le printemps suivant. Le 2 mars 2012, l'observatoire spatial euro-américain d'étude du Soleil et de l'héliosphère Soho (Solar and Heliospheric Observatory) a détecté une nouvelle région part […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruption-solaire-de-mars-2012/#i_70127

GÉOMAGNÉTISME ou MAGNÉTISME TERRESTRE

  • Écrit par 
  • Arnaud CHULLIAT
  •  • 4 858 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le champ magnétique des autres sources »  : […] Les roches aimantées de la croûte et du manteau supérieur sont à l’origine d’anomalies magnétiques qui peuvent s’étendre sur plusieurs milliers de kilomètres, et dont l’amplitude peut atteindre plusieurs milliers de nanoteslas au sol. Ces anomalies forment ce que l’on appelle le champ magnétique crustal (ou lithosphérique). L’aimantation d’une roche disparaît lorsque sa température excède la te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geomagnetisme-magnetisme-terrestre/#i_70127

INTERPLANÉTAIRE MILIEU

  • Écrit par 
  • Pierre COUTURIER, 
  • Jean-Louis STEINBERG
  •  • 4 644 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Le rôle du champ magnétique »  : […] Le fait que le vent solaire soit un plasma raréfié confère au champ magnétique un rôle important. Les collisions entre particules chargées sont infiniment peu probables et les phénomènes dissipatifs sont donc négligeables ; le libre parcours moyen des particules est voisin de l'unité astronomique. Il s'ensuit que les charges électriques du plasma s'enroulent suivant un mouvement hélicoïdal autour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interplanetaire/#i_70127

PALÉOCLIMATOLOGIE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUPLESSY
  •  • 8 061 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Théories cosmiques et extra-terrestres »  : […] La découverte récente d'un fort enrichissement en iridium dans les sédiments de la limite Crétacé-Tertiaire a relancé l'idée que cet événement marqué par la disparition des grands reptiles et de nombreuses autres espèces pourrait être dû à la collision entre la Terre et une météorite géante. L'iridium est en effet extrêmement rare à la surface de la Terre et aucun mécanisme géochimique ne permet d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paleoclimatologie/#i_70127

SOLEIL

  • Écrit par 
  • Pierre LANTOS
  •  • 5 471 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Cycle solaire »  : […] L'activité solaire n'est pas constante au cours du temps. On observe en moyenne la présence d'un grand nombre de centres actifs durant des périodes se répétant tous les onze ans. La montée de chaque cycle, qui dure quatre ans et demi, est nettement plus rapide que sa descente (six ans et demi). La périodicité est en réalité de vingt-deux ans : l'ordre des polarités des taches appartenant à un gro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soleil/#i_70127


Affichage 

Aurore boréale

photographie

Les aurores boréales sont observables lors d'orages magnétosphériques, c'est-à-dire quand les émissions de particules provenant du Soleil ionisent les hautes couches de l'atmosphère, les transformant à l'état de plasma, comme ici en Islande (au-dessus du lac Jökulsárlón) 

Crédits : J. A. Davis/ Shutterstock

Afficher

Éruption solaire de mars 2012

photographie

Le Soleil avec la grosse tache AR1429, le 9 mars 2012, prise par le satellite américain Solar Dynamics Observatory 

Crédits : NASA

Afficher

Observation de la turbulence solaire

dessin

Les "taches" et la grande protubérance sont révélatrices de la turbulence magnétohydrodynamique des couches internes de l'astre Les "granules" visibles sur toute sa surface sont directement associés à la convection turbulente des couches plus superficielles 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Spectre solaire

graphique

Spectre solaire à une unité astronomique en fonction de la longueur d'onde La courbe en rouge correspond à une très forte activité solaire 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Aurore boréale
Crédits : J. A. Davis/ Shutterstock

photographie

Éruption solaire de mars 2012
Crédits : NASA

photographie

Observation de la turbulence solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Spectre solaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique