ACTIVATION, neurophysiologie

CERVEAU ET PRODUCTION ÉCRITE

  • Écrit par 
  • Marieke LONGCAMP, 
  • Jean-Luc VELAY
  •  • 1 195 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Dominance manuelle et latéralité cérébrale »  : […] L’écriture est une activité très latéralisée : la grande majorité d’entre nous ne sait écrire qu’avec sa main dominante. Les données cliniques confirment le rôle prédominant de l’hémisphère controlatéral à la main utilisée pour écrire. Toutefois, les résultats de neuro-imagerie indiquent que, si l'hémisphère controlatéral à la main qui écrit est effectivement plus actif que l’hémisphère ipsilatéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-production-ecrite/#i_49948

MÉMOIRE

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 4 250 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les structures cérébrales »  : […] Les études d’imagerie cérébrale portant sur la mémoire de travail convergent et aboutissent à l'implication d’un vaste réseau s’étendant du cortex préfrontal à plusieurs régions néocorticales postérieures. Le cortex préfrontal intervient lorsque la tâche implique une manipulation de l’information alors que les systèmes esclaves, chargés du maintien des informations, dépendent plutôt du néocortex […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire/#i_49948

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET AGENTIVITÉ

  • Écrit par 
  • Elisabeth PACHERIE
  •  • 1 348 mots

Dans le chapitre « L’approche de la prédiction motrice »  : […] L’approche de la prédiction motrice s'inspire de modèles computationnels du contrôle moteur dont voici quelques éléments définitionnels. Les signaux acheminés depuis les différents capteurs sensoriels jusqu'au système nerveux central sont appelés afférences. Les commandes motrices générées par le système nerveux central et acheminées vers les muscles sont appelées efférences. Les signaux sensorie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-agentivite/#i_49948

SIMULATION ET DÉVELOPPEMENT (psychologie)

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 457 mots

Dans le chapitre « Connexionnisme et réseaux de neurones »  : […] L’approche connexionniste s’appuie sur un modèle du fonctionnement neuronal pour agencer une architecture cognitive dont la dynamique représentée par une suite de calculs doit parvenir à simuler le fonctionnement et le développement psychologiques. Un réseau connexionniste se caractérise d’abord par son architecture, c’est-à-dire par le nombre d’unités qu’il comporte et par leur agencement. Chaqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/simulation-et-developpement/#i_49948

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le réseau exécutif du sommeil paradoxal »  : […] Pour chacun des paramètres du sommeil paradoxal, les neurones responsables ont été identifiés car leur décharge unitaire est spécifique du sommeil paradoxal (neurones S.P.- on ), alors qu'ils sont silencieux pendant l'éveil ou le sommeil lent. L'activation corticale du sommeil paradoxal dépend principalement de deux structures (fig. 4a) : le tegmentum péribrachial pontique et le noyau magnocellula […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_49948