ACTIVATEURS POLYCLONAUX

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Différenciation des lymphocytes B »  : […] Au cours de l'ontogenèse, les cellules souches hématopoïétiques sont successivement localisées dans la vésicule ombilicale, puis dans le foie fœtal et finalement dans la moelle osseuse où leur activité se poursuit tout au long de la vie. Parmi ces cellules souches, certaines vont s'engager dans la voie de différenciation des lymphocytes B. Chez les oiseaux, les premières étapes de cette différen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_8714

STREPTOCOQUES

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF
  •  • 6 725 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Toxines immunocytotropes mitogènes (superantigènes) »  : […] Ces toxines produites par S. pyogenes comprennent les toxines érythrogènes (TE) et des facteurs mitogènes vis-à-vis des lymphocytes T encore mal définis. Les toxines érythrogènes comprennent deux variétés sérotypiques A et C. La toxine A a été découverte par Dick et Dick en 1924. Les toxines A et C sont des protéines monocaténaires sécrétées, conjointement ou non, par la plupart des souches de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/streptocoques/#i_8714