ACTINOPODES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Actinopodes : les différentes classes

Actinopodes : les différentes classes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Acanthaires

Acanthaires
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Coques de protection

Coques de protection
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Axopodes

Axopodes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tous les médias


Acanthaires

Plusieurs classifications au sein de la classe des Acanthaires ont été proposées, fondées sur les seuls caractères du squelette. Celle de Schewiakov (1926), qui tient compte également des caractères cytologiques et des stades évolutifs, est la plus rationnelle (fig. 1). Cet auteur divise le groupe en différentes parties selon les modalités de liaison des spicules.

Acanthaires

Acanthaires

Diaporama

Trois espèces typiques d'Acanthaires (d'après Schewiakov). 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Les espèces les plus primitives, comme les Acanthochiasma (Holacanthaires), montrent dix spicules diamétraux qui traversent l'animal de part en part et se croisent en son centre. Elles ne possèdent pas de capsule centrale. Le cytoplasme est homogène et ne contient pas de myonèmes (sorte d'appareil musculaire des Protistes qui leur permet de rétracter des spicules). Les Acantholithium (Symphiacanthaires), quant à eux, ne possèdent pas de capsule centrale non plus, mais le cytoplasme contient des myonèmes.

Toutes les autres espèces possèdent vingt spicules radiaires qui convergent tous au centre où ils sont plus ou moins soudés entre eux. Les Arthracanthaires, espèces les plus évoluées, présentent des parties basales avec vingt spicules radiaires très étroitement réunis en un corps central. Le cytoplasme possède une capsule centrale ; les myonèmes sont très nombreux. Les spicules de ces espèces sont souvent pourvus d'apophyses formant une coque plus ou moins grillagée ou cuirassée, comme chez Phractopelta tessaraspis.

Cytologie

Le squelette

Le squelette est constitué de spicules rayonnant à partir du centre du corps selon des modalités variables en fonction des espèces. Leur nature chimique reste mal définie : généralement en sulfate de strontium (célestite) plus rarement en silicate d'aluminium et de calcium. Les formes les plus primitives sont pourvues de dix spicules diamétraux, les autres de vingt spicules radiaires.

Quelles que soient les espèces ou le mode d'union des spicules, les baguettes squelettiques de tous les acanthaires sont géométriquement disposées selon une même loi. Leurs extrémités distales sortent du corps en des points strictement déterminé [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  ACTINOPODES  » est également traité dans :

RADIOLAIRES

  • Écrit par 
  • Patrick DE WEVER
  •  • 2 583 mots
  •  • 3 médias

Les radiolaires sont des animaux unicellulaires (protozoaires) marins qui appartiennent à la superclasse des Actinopodes. D'une taille comprise entre 50 à 300 micromètres, ces micro-organismes pélagiques font partie du zooplancton. Beaucoup présentent un squelette (test) siliceux dont la forme est très variée en fonction des espèces. Leur chance de préservation dans les séries géologiques est tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/radiolaires/#i_9490

RHIZOPODES

  • Écrit par 
  • Robert GAUMONT
  •  • 2 395 mots
  •  • 4 médias

Les Rhizopodes sont des êtres unicellulaires caractérisés en principe par leur cytoplasme nu, dépourvu de tout organite locomoteur. On considérait autrefois ces Protozoaires comme les formes animales les plus rudimentaires, les plus primitives, et on voyait en eux la souche de tous les animaux. Aujourd'hui, on pense que les Rhizopodes constituent en réalité un rameau dérivé des Flagellés, car l'é […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rhizopodes/#i_9490

Voir aussi

ACANTHAIRES    VIE AQUATIQUE    AXOPODE    MYONÈME    VIE PÉLAGIQUE    PSEUDOPODE    SPICULE zoologie    ZOOXANTHELLES

Pour citer l’article

Robert GAUMONT, Patrick DE WEVER, « ACTINOPODES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/actinopodes/