ACŒLES

PHYLOGÉNIE ANIMALE

  • Écrit par 
  • Michaël MANUEL
  •  • 11 693 mots

Dans le chapitre « Le problème de la position des acœlomorphes »  : […] D'après plusieurs phylogénies moléculaires, deux groupes de petites planaires d'organisation anatomique très simple, les acœles et les némertodermatides, se positionneraient en groupe frère de tous les autres Bilateria (fig. 4). Classiquement, ces deux groupes étaient classés au sein des plathelminthes, mais ces phylogénies les en éloignent considérablement. Ce résultat, encore controversé, deman […] […] Lire la suite