ACÉTALZOLAMIDE

DIURÈSE

  • Écrit par 
  • Henri SCHMITT
  •  • 3 238 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Inhibiteurs de l'anhydrase carbonique »  : […] Au cours de l'utilisation de sulfamides antibactériennes, on avait observé l'alcalinisation de l'urine et un effet diurétique du médicament, d'où la recherche et la mise au point de sulfamides présentant cette propriété : ce sont les inhibiteurs d'un enzyme, l'anhydrase carbonique ; on en connaît deux types, les sulfamidothiadiazoles, dont le principal représentant est l'acétazolamide, et les ph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/diurese/#i_90479