ACCRÉTION, géologie

AFRIQUE (Structure et milieu) Géologie

  • Écrit par 
  • Anne FAURE-MURET
  •  • 18 772 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les temps du Protérozoïque inférieur »  : […] Le Protérozoïque inférieur (2 500 ± 100-1 650 ± 50 Ma) est une période d' accrétion crustale avec formation de chaînes plus ou moins linéaires (de 2 500 à 2 200-2 050 Ma), suivie d'une période de stabilisation (2 050-1 650 Ma) et de cratonisation avec des intrusions atectoniques . L'essentiel de l'histoire va se passer dans les zones mobiles qui séparent les cratons, mais aussi à leurs bordures, q […] […] Lire la suite

AMÉRIQUE (Structure et milieu) Géologie

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN, 
  • René BLANCHET, 
  • Jacques BOURGOIS, 
  • Jean-Louis MANSY, 
  • Bernard MERCIER DE LÉPINAY, 
  • Jean-François STEPHAN, 
  • Marc TARDY, 
  • Jean-Claude VICENTE
  •  • 24 158 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Les Andes centrales et méridionales : Pérou, Bolivie, nord du Chili et de l'Argentine »  : […] Entre les transversales de Huancabamba, au nord, et de Bariloche, au sud, la cordillère des Andes, dépourvue d'ophiolites, comporte d'impressionnantes séries d'andésites. Elle est divisée en Andes centrales et méridionales, de part et d'autre du coude d'Arica. La transition du cycle hercynien au cycle andin s'opère au Trias , qui marque le début de la subduction du Pacifique sous l'Amérique du Su […] […] Lire la suite

ARCS INSULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 1 784 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Éléments structuraux »  : […] Un arc insulaire comporte  : 1. Une fosse , au niveau de laquelle se produit la subduction océanique ; son mur externe est formé par la plaque océanique plongeante ; son mur interne, qui constitue la pente de l'arc, est formé par l'accumulation des terrains océaniques superficiels qui, ne passant pas dans la subduction, forment un prisme d'accrétion . La subduction n'est pas toujours accompagnée […] […] Lire la suite

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 392 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « L'Australie et le Gondwana »  : […] Les données maintenant acquises sur la géologie de l'Australie mais aussi sur celle d'autres continents, ainsi que les campagnes de prospection du fond de l'océan Indien, permettent de mieux préciser les relations de l'ensemble Australie - Nouvelle-Guinée avec les autres éléments de ce que les géologues appellent le Gondwana. Les différentes études – en particulier celles du paléomagnétisme des r […] […] Lire la suite

DORSALES OCÉANIQUES

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 5 389 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La segmentation des dorsales »  : […] Au début des années 1970, lors de la révolution de la tectonique des plaques, les dorsales océaniques sont considérées comme des frontières simples de plaque formées à l'arrière de chacune des plaques divergentes. On suppose qu'elles doivent montrer un fort degré d'uniformité et que les processus à l'axe des dorsales doivent refléter une réponse purement passive à la séparation des plaques lithos […] […] Lire la suite

JAPON (Le territoire et les hommes) Géologie

  • Écrit par 
  • Michel FAURE
  •  • 3 978 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La chaîne du Tertiaire inférieur (orogenèse de Shimanto) »  : […] Reprenant les terrains déjà structurés, l'orogenèse du Tertiaire inférieur affecte des séries d'âge crétacé-tertiaire de la zone de Shimanto, qui affleure le long de la bordure pacifique du Japon du Sud-Ouest, depuis Okinawa jusqu'à la faille de Tanakura . À l'est de cette faille, les séries crétacées et paléogènes sont réduites et ne semblent pas plissées. À Hokkaidō, le Tertiaire inférieur manq […] […] Lire la suite

MADAGASCAR, géologie

  • Écrit par 
  • Philippe GONCALVES, 
  • Christian NICOLLET
  •  • 5 031 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « L'orogenèse est-africaine et le Gondwana : début de l'accrétion et de la collision continentale (environ 630 Ma) »  : […] Madagascar occupe une position centrale clé dans l'orogenèse est-africaine qui correspond à une méga-chaîne de montagne, maintenant largement érodée, qui s'étend sur toute la côte orientale de l'Afrique sur plus de 6 000 kilomètres depuis la péninsule arabe jusqu'à l'ouest de l'Antarctique. L'orogenèse est-africaine s'intègre dans un cycle orogénique couvrant la période de dislocation du supercon […] […] Lire la suite

MARGES CONTINENTALES

  • Écrit par 
  • Gilbert BOILLOT
  •  • 4 329 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « L'accrétion tectonique »  : […] Les sédiments portés par la plaque en voie de subduction ou accumulés au fond de la fosse sont partiellement entraînés dans le plan de cisaillement qui sépare les deux plaques convergentes. Mais, surtout lorsque les apports sédimentaires sont abondants, la couche sédimentaire peut aussi être décollée de la croûte solide, et rester en surface en participant à la construction du prisme d'accrétion […] […] Lire la suite

OCÉANIE Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 332 mots
  •  • 2 médias

Les limites géologiques de l'Océanie sont marquées par des zones de subduction qui se traduisent morphologiquement par les profondes fosses des Tonga-Kermadec, des Mariannes, du Japon et des Kouriles, à l'ouest, par la fosse des Aléoutiennes, au nord, par la côte nord-américaine et la fosse du Pérou-Chili, à l'est. On admet que la limite sud est constituée par la dorsale océanique Pacifique-Ant […] […] Lire la suite

OCÉANOGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Patrick GEISTDOERFER
  •  • 10 052 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Un océan profond, des plaques en mouvement  »  : […] Pris dans son ensemble, l’océan est profond : 3 800 mètres en moyenne. Les profondeurs inférieures à 200 mètres représentent 7,6 p. 100 de sa surface ; celles de 200 à 7 000 mètres 92,3 p. 100 ; et celles supérieures à 7 000 mètres 0,1 p. 100. Le plateau continental, granitique, prolongement du continent, a une pente faible, de l’ordre de 0,4 p. 100, et s’étend de quelques centaines de mètres à […] […] Lire la suite

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 849 mots

Dans le chapitre « Mode de formation et origine des ophiolites »  : […] C'est autour des années 1970 que le parallèle entre ophiolite et croûte océanique a été fait, et cela à partir de deux constatations majeures. En premier lieu, il existe une bonne corrélation entre la structure géophysique de la croûte océanique actuelle et les ophiolites. En effet, les profils sismiques de croûte océanique indiquent que celle-ci est stratifiée et peut être divisée en différentes […] […] Lire la suite

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 740 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Interaction Pacifique-Cocos et Cocos-Amérique du Nord et Caraïbes »  : […] Au sud de la faille transformante Rivera, la dorsale du Pacifique est sépare la plaque Pacifique de la plaque Cocos jusqu'au point triple des Galápagos vers 2 0  N. Dans ce segment, la dorsale du Pacifique est a un taux d' accrétion rapide (9 cm/an) à ultrarapide (13,5 cm/an) et est décalée par de nombreuses failles transformantes : Orozco, Clipperton, Siqueiros. Un très grand nombre de recherche […] […] Lire la suite

SATURNE, planète

  • Écrit par 
  • Bruno BÉZARD
  •  • 7 148 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Composition chimique de l’atmosphère »  : […] L’atmosphère de Saturne est composée majoritairement de dihydrogène (H 2 ) à hauteur d’environ 90 % et d’hélium (He) pour quelque 10 %. On trouve ensuite du méthane (CH 4 ) à une concentration de 0,45 %, puis de l’ammoniac (NH 3 ) dans une proportion dix fois moindre . L’abondance de ce dernier gaz décroît toutefois rapidement avec l’altitude au-dessus du niveau de pression de 2 000 hPa car, d’une […] […] Lire la suite

SUBDUCTION

  • Écrit par 
  • Jean AUBOUIN
  •  • 6 289 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Autres caractères géophysiques  »  : […] Des caractères géophysiques autres que les propriétés sismiques qui ont conduit à la mettre en évidence sont associés à la subduction. Connu depuis longtemps, le déficit de gravité, marqué par des anomalies gravimétriques négatives (fig. 4) – les anomalies de Bouguer et les anomalies à l'air libre y atteignent des valeurs de l'ordre de 200 milligals –, avait été attribué à un bouclage vers le ba […] […] Lire la suite

TECTONIQUE DES PLAQUES

  • Écrit par 
  • Claude JAUPART
  •  • 7 034 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Explication de l'activité terrestre »  : […] Les mouvements « horizontaux » des plaques permettent d'expliquer la plupart des phénomènes géologiques. Parce qu'elles sont rigides, celles-ci ne connaissent pas de déformations internes. L'activité géologique est donc nécessairement concentrée à leurs frontières, c’est-à-dire au niveau des dorsales, des fosses océaniques et des failles transformantes. Sachant que les dorsales sont des lieux où […] […] Lire la suite


Affichage 

Néolithosphère et paléolithosphère

diaporama :  Néolithosphère et paléolithosphère

Les chaînes de montagnes résultent de la dérive des continents à la surface du globe selon un scénario représenté ici de façon simplifiée. L'épaisseur de la lithosphère et de l'écorce (continentale ou océanique) est volontairement exagérée. Les portions d'écorce qui se...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Profils bathymétriques

graphique :  Profils bathymétriques

Différents profils bathymétriques à haute résolution à l'axe de dorsales en fonction du taux d'accrétion. Les données bathymétriques ont étés recueillies par un système géophysique remorqué près du fond, le Deep-Tow. En a, profil caractéristique d'une dorsale lente avec...  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Néolithosphère et paléolithosphère

Néolithosphère et paléolithosphère
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

 Profils bathymétriques

Profils bathymétriques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique