ACCEPTEUR, chimie

ACIDES & BASES

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER, 
  • Pierre SOUCHAY
  •  • 12 609 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Échange de particules avec le soluté »  : […] Le trichlorure d'antimoine fondu se dissocie selon : Les substances susceptibles d'intervenir dans des réactions mettant en jeu les particules précédentes seront : – Des accepteurs d'ions Cl que l'on pourra qualifier d'acides, puisqu'ils sont accepteurs de paire d'électrons de Cl , ou encore (voir précédemment) parce que leur introduction dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acides-et-bases/#i_9855

COMPLEXES, chimie

  • Écrit par 
  • René-Antoine PARIS, 
  • Jean-Pierre SCHARFF
  •  • 4 353 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Définitions »  : […] Dès 1798, Tassaert observa que les solutions ammoniacales de chlorure de cobalt bivalent laissent déposer, au bout de quelques heures, des cristaux orangés CoCl 3 , 6NH 3 renfermant six molécules d'ammoniac pour une molécule de chlorure de cobalt trivalent ; l'ammoniac est si fortement lié qu'il est possible de chauffer ce composé à 180  0 C sans en perdre. Ce complexe se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/complexes-chimie/#i_9855

COORDINATION (chimie) - Chimie de coordination

  • Écrit par 
  • René POILBLANC
  •  • 4 033 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les métaux carbonyles »  : […] Le plus important des ligands π-acides est l'oxyde de carbone. Il conduit à des composés dont les plus simples sont du type M(CO) x  ; les plus connus figurent dans le tableau ainsi que la nature de leurs polyèdres de coordination. Dans tous les cas, ces groupements M-C-O sont linéaires et les métaux carbonyles possèdent donc une structure très symétrique. La stabilité des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coordination-chimie-chimie-de-coordination/#i_9855

COORDINATION (chimie) - Composés de coordination

  • Écrit par 
  • Jean AMIEL, 
  • Jean-Pierre SCHARFF
  •  • 5 019 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Ion métallique central »  : […] Si l'on considère qu'un simple modèle électrostatique rend compte des interactions cation-coordinat(s), les constantes de stabilité pour des ions de même charge sont inversement proportionnelles au rayon ionique de l'ion métallique : plus le rayon ionique est petit, plus le complexe est stable. En outre, les stabilités sont d'autant plus importantes que l'ion métallique central est chargé ; c'est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coordination-chimie-composes-de-coordination/#i_9855

ÉLECTROCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques SIMONET
  •  • 6 283 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Notion de transfert de charge »  : […] Il est bien établi que la réaction chimique fait, en général, intervenir des transferts d'électrons soit par paire – attaque d'une entité possédant un doublet d'électrons tel un nucléophile –, soit par unité – transfert monoélectronique. Ainsi, certains métaux fortement donneurs d'électrons, par exemple le lithium, ou certaines molécules organiques riches en électrons peuvent être spontanément […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/electrochimie/#i_9855

MÉTALLOÏDES

  • Écrit par 
  • Pierre MOYEN
  •  • 253 mots

Terme, aujourd'hui désuet, utilisé pour désigner, dans la classification périodique, les éléments chimiques dont les propriétés sont intermédiaires entre celles des métaux et celles des non-métaux. Pour ces éléments, la couche électronique de valence comporte plus de quatre électrons, auxquels peuvent s'ajouter des électrons pour former l'octet stable. Les métalloïdes sont donc accepteurs d'électr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metalloides/#i_9855

NITRIQUE ACIDE

  • Écrit par 
  • Jean ROUXEL
  •  • 1 618 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Propriétés physiques et structurales de l'acide nitrique »  : […] L'acide pur est un liquide incolore bouillant à 84,1  0 C et se solidifiant à — 41,59  0 C. En phase vapeur, l'acide nitrique est monomère. Les molécules individuelles présentent une structure que l'on considère comme plane, bien qu'une rotation du groupement OH autour de la liaison NO contiguë ait été envisagée par certains auteurs. Une barrière d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acide-nitrique/#i_9855

PHOTOCHIMIE

  • Écrit par 
  • Jacques JOUSSOT-DUBIEN
  •  • 3 531 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les réactions chimiques photosensibilisées »  : […] Les réactions chimiques provoquées indirectement par la lumière à la suite de transferts d'énergie électronique représentent un domaine d'étude et d'application connu depuis longtemps (F. Weigert, 1907) et très développé actuellement. Un composé D, appelé donneur ou photosensibilisateur, absorbe la lumière incidente qui porte ses molécules tout d'abord dans leur état singulet, et par suite éventu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photochimie/#i_9855

SOLVANTS

  • Écrit par 
  • Jacques DEVYNCK
  •  • 1 795 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Comment fonctionne un solvant ? »  : […] La mise en solution d'un composé résulte d'un ensemble complexe d'interactions entre molécules de solvant et molécules (ou ions) en solution : c'est la solvatation . Les interactions électrostatiques sont assimilables à des interactions ion-dipôle (avec un soluté ionique) ou dipôle-dipôle (avec un soluté moléculaire, caractérisé par son moment dipolaire). Par ailleurs, un so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/solvants/#i_9855