A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire)

A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire), accélérateur électrostatique tandem de 2 millions de volts construit par National Electrostatics Corporation (États-Unis), a été installé en décembre 1987 au Laboratoire de recherche des Musées de France. L'accélération de certaines particules comme les protons et les deutons permet, en effet, d'exciter faiblement les électrons des atomes qui forment les matériaux des œuvres d'art. Cette excitation non destructive entraîne l'émission de rayonnements, en particulier des rayons X, qui sont saisis par des capteurs. Chaque élément minéral émettant des rayons X spécifiques, le spectre obtenu identifie avec précision les matériaux analysés. Les premiers programmes de recherche utilisant cet appareil ont été élaborés par une équipe de chercheurs du Laboratoire, conseillés par des spécialistes de l'université de Paris-VII, affiliés au C.N.R.S. Les améliorations apportées à l'installation, en particulier le développement de méthodes non destructives des œuvres par faisceau extrait, ont permis de multiplier les études de caractérisation des matériaux précieux, comme les gemmes du trésor achéménide de Suse ou les yeux du Scribe provenant de Saqqarah, œuvres conservées au musée du Louvre. Ces études peuvent aussi concerner l'identification des encres et des peintures des papyrus ou des parchemins enluminés, des altérations comme celles des émaux peints ou celles des céramiques glaçurées de la Renaissance. Le réseau européen Cost (Coopération scientifique technique) réunit, deux fois par an, les scientifiques de onze pays travaillant sur des œuvres patrimoniales avec des accélérateurs appartenant le plus souvent à des universités ; A.G.L.A.E. est le seul accélérateur consacré à temps plein à l'analyse des œuvres de musées.

—  Jean-Pierre MOHEN

Écrit par :

  • : conservateur général du patrimoine, directeur de la rénovation du musée de l'Homme

Classification


Autres références

«  A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire)  » est également traité dans :

ART & SCIENCES

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre MOHEN
  •  • 6 155 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les hautes technologies de la science et la reconnaissance du patrimoine »  : […] L'appareil le plus spectaculaire du Laboratoire est A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire). Long de 36 mètres, cet accélérateur de faisceaux d'ions est adapté à plusieurs types d'analyse des minéraux, dont la méthode P.I.X.E. (Particle Induced X Emission), l'équivalent d'une fluorescence X induite par le faisceau de protons, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-et-sciences/#i_85355

Pour citer l’article

Jean-Pierre MOHEN, « A.G.L.A.E. (Accélérateur Grand Louvre d'analyse élémentaire) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 décembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/accelerateur-grand-louvre-d-analyse-elementaire/