ACALCULIES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Approche contemporaine

Depuis les années 1980 et le développement d'architectures cognitives modélisant les représentations et processus mentaux sous-tendant les troubles acalculiques, l'intérêt pour l'établissement de classifications s'est réduit et a fait place à l'étude des dissociations chez les patients présentant des atteintes de certaines composantes des traitements numériques. Les architectures actuelles (citons le « modèle modulaire » proposé par Michael McCloskey aux États-Unis et le « modèle du triple-code » par Stanislas Dehaene en France) distinguent les mécanismes de compréhension et de production des nombres, les représentations sous-jacentes et les computations qui peuvent leur être appliquées. La démarche diagnostique vise ainsi à identifier chez chaque patient la(es) composante(s) atteinte(s) et celle(s) préservée(s). Les troubles les plus fréquents concernent le transcodage – c’est-à-dire le passage d'une notation numérique à une autre –, le calcul mental et écrit, y compris l'identification des opérateurs, et, plus rarement, l'accès à la signification des nombres. De nombreuses doubles dissociations existent : atteinte des mécanismes de compréhension avec préservation des mécanismes de production et des procédures de calcul, atteinte des mécanismes de production avec préservation des mécanismes de compréhension et des procédures de calcul, atteinte des procédures de calcul avec préservation des mécanismes de compréhension et de production, ou atteinte conjointe de diverses composantes avec préservation des autres. Enfin, ces atteintes peuvent porter sélectivement sur une notation numérique et pas les autres.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur, université catholique de Louvain (Belgique)

Classification

Autres références

«  ACALCULIES  » est également traité dans :

DYSCALCULIE DÉVELOPPEMENTALE

  • Écrit par 
  • Marie-Pascale NOËL
  •  • 1 159 mots

La dyscalculie développementale est une difficulté sévère de l’apprentissage des mathématiques qui n’est pas due à une déficience mentale, un déficit sensoriel ou un enseignement inapproprié. Ce trouble n’est pas non plus la conséquence d’une pathologie cérébrale acquise, sinon, on parlerait d’acalculie acquise. Entre 3 et 6 p. 100 des enfants ayant une intelligence normale présentent ce type de […] Lire la suite

Pour citer l’article

Mauro PESENTI, « ACALCULIES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/acalculies/