ABSORPTION, physique

ACOUSTIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER
  •  • 3 163 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Matériaux absorbants »  : […] La détermination du temps de réverbération d'une salle exige la connaissance du coefficient a d'absorption des matériaux de revêtement intérieur des parois. On définit ainsi le rapport de l'énergie absorbée à l'énergie incidente […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acoustique-architecturale/#i_12808

ANALYTIQUE CHIMIE

  • Écrit par 
  • Alain BERTHOD, 
  • Jérôme RANDON
  •  • 8 879 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les méthodes spectroscopiques »  : […] définis, les passages entre les différents niveaux ne peuvent s'effectuer qu'avec une absorption (passage à un niveau d'énergie supérieur) ou une libération d'énergie (passage à un niveau d'énergie inférieur), correspondant exactement à la différence d'énergie entre ces deux niveaux. Cette énergie peut, dans certains cas, s'exprimer sous la forme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chimie-analytique/#i_12808

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 244 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Atome et lumière »  : […] observés. Le premier traitement quantitatif précis des processus d'émission et d'absorption de lumière fut proposé par Einstein dans un très beau travail, en 1917. L'état d'équilibre à une température donnée d'un rayonnement enfermé dans une cavité est défini par l'hypothèse que l'énergie rayonnée par les atomes des parois de la cavité est égale à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/atome/#i_12808

ATOMIQUE PHYSIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe BOUYER, 
  • Georges LÉVI
  •  • 6 703 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'action mécanique de la lumière »  : […] La force qui dévie ce jet résulte de la répétition de « reculs » subis par l'atome à chaque fois qu'il absorbe un photon (le photon est un grain de lumière). Un photon possède en effet une quantité de mouvement qu'il transfère à la particule, provoquant alors une modification de sa vitesse suivant la direction dans laquelle ce photon se déplace. Ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/physique-atomique/#i_12808

AVIATION - Avions civils et militaires

  • Écrit par 
  • Yves BROCARD
  •  • 9 436 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Furtivité »  : […] par l'utilisation d'obstacles – grilles ou surfaces métallisées – pour empêcher les ondes d'y pénétrer et de matériaux absorbants destinés à piéger l'onde. C'est le cas notamment du cockpit dont les glaces et coupoles sont métallisées. Les entrées d'air des moteurs sont aplaties et placées le plus souvent au dessus des ailes de façon à les masquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aviation-avions-civils-et-militaires/#i_12808

BOSE-EINSTEIN CONDENSATION DE

  • Écrit par 
  • Elisabeth GIACOBINO
  •  • 2 756 mots

Dans le chapitre « Le refroidissement des atomes par laser »  : […] objet léger placé sur leur trajet. Cette force agit aussi sur les atomes individuels : un atome qui absorbe un photon recule sous le choc. Mais, pour que les atomes les absorbent, les photons doivent avoir une certaine fréquence, c'est-à-dire une couleur bien précise, qui dépend de l'atome considéré, jaune orangé pour le sodium, à la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/condensation-de-bose-einstein/#i_12808

CHLOROPHYLLES

  • Écrit par 
  • Alexis MOYSE
  •  • 3 558 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Excitation photochimique des chlorophylles et photosynthèse »  : […] L'excitation des molécules de chlorophylle par les photons peut provoquer plusieurs phénomènes selon la stabilité des électrons concernés et la longueur d'onde de la lumière absorbée. Seuls les électrons π, faiblement liés au squelette moléculaire, sont excités par les radiations visibles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chlorophylles/#i_12808

COLORANTS

  • Écrit par 
  • Daniel FUES
  •  • 6 755 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Relation entre la structure moléculaire des colorants et la couleur »  : […] À l'inverse, si toutes les radiations sont absorbées, le corps est noir. Dans le cas où l'absorption concerne une fraction constante des radiations lumineuses entre 400 et 700 nm, le corps est gris neutre. Blanc, gris et noir sont appelés des couleurs achromatiques. Si une seule partie des radiations est absorbée sélectivement, la matière nous […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/colorants/#i_12808

COULEUR DES MINÉRAUX

  • Écrit par 
  • André JULG
  •  • 3 540 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Causes atomiques »  : […] Deux cas peuvent se présenter pour les spectres de bandes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/couleur-des-mineraux/#i_12808

DICHROÏSME

  • Écrit par 
  • Pierre BELLAND
  •  • 648 mots
  •  • 1 média

Différence d'absorption par un cristal de deux vibrations lumineuses polarisées différemment. Si un cristal est éclairé en lumière blanche polarisée rectilignement, sa coloration (due à l'absorption) varie avec l'orientation du polariseur et du cristal. Un tel cristal est dit pléochroïque ; un cristal biaxe présentant trois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dichroisme/#i_12808

FORCES D'OSCILLATEUR

  • Écrit par 
  • Pierre BELLAND
  •  • 382 mots

Nombre d'oscillateurs classiques ayant la même absorption qu'un atome réel dans un certain état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forces-d-oscillateur/#i_12808

GAZ ANALYSE DES

  • Écrit par 
  • Henri GUÉRIN
  •  • 6 561 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Méthodes physiques »  : […] d'analyse continue font appel à la spectrométrie, c'est-à-dire aux propriétés absorbantes de nombreux gaz. Lorsqu'un gaz est absorbant dans l'ultraviolet (dioxyde de soufre, vapeur de mercure, etc.), on peut le doser dans un mélange, en comparant à l'aide de cellules photoélectriques (ou phototubes) les intensités de deux rayonnements d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/analyse-des-gaz/#i_12808

INFRAROUGE

  • Écrit par 
  • Pierre BARCHEWITZ, 
  • Armand HADNI, 
  • Pierre PINSON
  •  • 5 433 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Transmission par l'atmosphère »  : […] La transmission par l'atmosphère est liée à la concentration des gaz et des particules qui constituent cette atmosphère ; elle dépend donc de très nombreux facteurs, en particulier de l'absorption propre à chaque gaz, des conditions météorologiques, de la température et de l'altitude […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/infrarouge/#i_12808

LASERS

  • Écrit par 
  • Yves LECARPENTIER, 
  • Alain ORSZAG
  •  • 10 804 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Émission stimulée et amplification de lumière »  : […] telle que : h × ν = E1 — E0, où h est la constante de Planck. C'est par ce mécanisme que les atomes « absorbent » la lumière (fig. 1a). Or l'état E1, on l'a vu, n'est pas stable : après un temps très court (t1), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lasers/#i_12808

LUMIÈRE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 6 173 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Interaction lumière-matière »  : […] Dans le cas de l'absorption, que se passe-t-il à l'échelle des constituants de l'objet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lumiere/#i_12808

LUMINESCENCE

  • Écrit par 
  • Séverine MARTRENCHARD-BARRA
  •  • 3 909 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Fluorescence et phosphorescence »  : […] C’est l’absorption d’un photon qui provoque la luminescence. Le terme photoluminescence regroupe les phénomènes de fluorescence et de phosphorescence. Historiquement, les deux phénomènes étaient distingués par leurs échelles de temps apparentes : la fluorescence semblait cesser « instantanément » à la coupure de la lumière d’excitation alors que la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/luminescence/#i_12808

LYOPHILISATION

  • Écrit par 
  • Charles ROMOND
  •  • 3 591 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Sublimation »  : […] – L'absorption consiste à fixer la vapeur d'eau sur une substance chimique avide d'eau. Deux types de desséchants sont utilisables : ceux qui fixent l'eau par voie chimique (P2O5, H2SO4, CaCl2, etc.), ceux qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lyophilisation/#i_12808

MASER

  • Écrit par 
  • Maurice ARDITI, 
  • Claude AUDOIN
  •  • 2 316 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Principes physiques »  : […] de volume et dans un intervalle de fréquence infiniment petit centré sur ν ; N1 est le nombre d'atomes se trouvant au niveau E1 ; et B12 le coefficient de la probabilité d'absorption. Ce transfert de population s'accompagne de l'absorption de dN′ photons du rayonnement incident […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maser/#i_12808

MATIÈRE (physique) - État gazeux

  • Écrit par 
  • Henri DUBOST, 
  • Jean-Marie FLAUD
  •  • 8 283 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Absorption d'un milieu gazeux »  : […] Du fait du principe de la conservation de l'énergie, l'énergie perdue (absorption) ou gagnée (émission) par le rayonnement se retrouve sous la forme d'énergie gagnée ou perdue par les molécules. Cet effet se traduit essentiellement par l'échange d'un photon d'énergie hν entre la molécule et le rayonnement : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/matiere-physique-etat-gazeux/#i_12808

MÉTALLOGRAPHIE - Essais physico-chimiques

  • Écrit par 
  • Gérard BERANGER
  •  • 4 419 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Absorption des gaz dans les métaux »  : […] Les gaz dissous dans les métaux, même en faible quantité, ont une influence marquée sur les propriétés mécaniques, chimiques et physiques de ceux-ci, ainsi que sur leur comportement à la corrosion. Les différentes techniques utilisées pour étudier la solubilité des gaz dans les métaux sont de deux types : les méthodes indirectes (volumétrique, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metallographie-essais-physico-chimiques/#i_12808

MICROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Christian COLLIEX, 
  • Jean DAVOUST, 
  • Étienne DELAIN, 
  • Pierre FLEURY, 
  • Georges NOMARSKI, 
  • Frank SALVAN, 
  • Jean-Paul THIÉRY
  •  • 19 720 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Emploi des radiations invisibles »  : […] pour l'étude de préparations présentant, en fonction de la longueur d'onde, une absorption très différente de celle qui a lieu en lumière visible. On utilise alors des systèmes optiques comportant des lentilles en silice, fluorine et/ou des miroirs. Les images sont photographiées dans le cas de l'ultraviolet ; elles sont transformées en images […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microscopie/#i_12808

MÖSSBAUER EFFET

  • Écrit par 
  • Pierre IMBERT
  •  • 2 155 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'origine physique de l'effet Mössbauer »  : […] des phonons (environ 10−1 eV). Pour des raisons similaires, le spectre d'absorption gamma par des noyaux du même isotope, également représenté sur la figure, comporte lui aussi une raie Mössbauer très fine d'énergie E0 et une raie diffuse décalée par rapport à E0, mais en sens opposé à celui observé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/effet-mossbauer/#i_12808

MÖSSBAUER RUDOLF (1929-    )

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 365 mots
  •  • 1 média

Né le 31 janvier 1929 à Munich (Allemagne), Rudolf Ludwing Mössbauer fit ses études à l'Université technique de Munich puis à l'Institut Max-Planck de recherches médicales à Heidelberg. Il étudia à partir de 1953 l'absorption des rayons γ par la matière et soutint sa thèse sur les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rudolf-mossbauer/#i_12808

NANOPARTICULES

  • Écrit par 
  • Pierre-Gilles DE GENNES, 
  • Madeleine VEYSSIÉ
  •  • 1 982 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Quelques effets de taille... »  : […] par rapport aux nanoparticules. L'apparence et la couleur des corps dépendent essentiellement de deux processus : l'absorption, qui se traduit par une diminution de l'intensité d'une onde traversant le corps, et la diffusion, qui intervient quand le milieu présente des variations locales d'indice optique sur des régions de taille comparable […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nanoparticules/#i_12808

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 401 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le modérateur et le réflecteur »  : […] usuels sont le graphite, l'eau ordinaire et l'eau lourde. Ce dernier modérateur possède les meilleures qualités (absorption faible, pouvoir de modération élevé), mais il est aussi le plus cher. Il permet d'utiliser l'uranium naturel dans des réacteurs de dimensions moyennes (notamment ceux de la filière Candu, pour Canada Deuterium Uranium […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/#i_12808

NUCLÉOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean AUDOUZE
  •  • 5 436 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les réactions d'absorption de neutrons »  : […] . Ils peuvent donc pénétrer à l'intérieur des noyaux des éléments chimiques qui peuvent les absorber, et ce de façon extrêmement plus efficace que les réactions de fusion : l'absorption des neutrons par les noyaux des terres rares comme le gadolinium a une probabilité de 1012 à 1014 fois plus grande que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleosynthese/#i_12808

PARTICULES ÉLÉMENTAIRES - Bosons

  • Écrit par 
  • Claude COHEN-TANNOUDJI, 
  • Jacques DUPONT-ROC, 
  • Gilbert GRYNBERG, 
  • Bernard PIRE
  •  • 3 728 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'interaction photon-particule »  : […] ou de diffusions de photons. Ainsi l'effet photoélectrique, qui correspond à l'ionisation d'un atome sous l'action d'un champ électromagnétique de fréquence ν, est-il le résultat de l'absorption d'un photon d'énergie hν par l'atome qui est porté de son niveau fondamental a à un niveau situé au-dessus du seuil d'ionisation (fig. 1). Le photon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/particules-elementaires-bosons/#i_12808

PHOTOGRAPHIE - Procédés argentiques

  • Écrit par 
  • Jean-Paul GANDOLFO
  •  • 9 973 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre «  Formation de l'image latente »  : […] Les cristaux de sels d'argent présents dans la couche image peuvent être assimilés à des semiconducteurs dont les propriétés de conduction électrique seraient influencées par l'absorption d'énergie lumineuse. Dans l'obscurité, le bilan électrique du cristal est réduit au courant ionique généré par la circulation des ions interstitiels ; le courant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-procedes-argentiques/#i_12808

PHOTOSYNTHÈSE

  • Écrit par 
  • Jean LAVOREL, 
  • Paul MAZLIAK, 
  • Alexis MOYSE
  •  • 10 339 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « L'unité photosynthétique : antenne et centre »  : […] molécules de chlorophylle. Par ailleurs, on savait qu'au contraire, en faible lumière, l'absorption de tout photon se traduit par un acte photochimique élémentaire, avec un rendement quantique proche de l'unité. Le concept d'unité photosynthétique devait résoudre ce paradoxe. La chlorophylle remplit deux rôles essentiels : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photosynthese/#i_12808

PHOTOVOLTAÏQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MULLER
  •  • 13 220 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Absorption des photons et génération de paires électron-trou »  : […] leur énergie, les photons sont réfléchis (R = coefficient de réflexion du matériau), ou absorbés (α = coefficient d'absorption), ou transmis. Les photons absorbés, seuls utiles à la génération de l'effet photovoltaïque, sont ceux dont l'énergie est supérieure ou égale à la largeur de bande interdite du matériau (E […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photovoltaique/#i_12808

PHYTOCHROME

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BOULY, 
  • René HELLER, 
  • Émile MIGINIAC
  •  • 3 156 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Propriétés du phytochrome »  : […] sous l'action du rouge lointain. Un tissu contenant du phytochrome doit donc présenter un spectre d'absorption qui varie lorsque l'on passe du rouge au rouge lointain. C'est cette propriété qui fut utilisée pour détecter le phytochrome au cours de fractionnements chimiques et pour, finalement, l'isoler à partir de plantules étiolées (ayant poussé à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytochrome/#i_12808

POMPAGE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Alfred KASTLER
  •  • 4 287 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « États quantiques du sodium »  : […] La vapeur de sodium absorbe très fortement la lumière jaune émise par une lampe à sodium. Cette lumière est composée de deux radiations monochromatiques D1 et D2, dont les nombres d'onde diffèrent de 17 cm−1 et qu'on distingue aisément avec un bon spectroscope. L'absorption de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pompage-optique/#i_12808

PROTONTHÉRAPIE

  • Écrit par 
  • Sabine DELACROIX, 
  • Jean-Louis HABRAND
  •  • 838 mots

Un faisceau de protons accélérés ne cède l'essentiel de son énergie au milieu environnant qu'en fin de parcours, ce qui correspond à leur ralentissement final. Ce phénomène est responsable du pic très étroit de dose absorbée en profondeur qui caractérise la « courbe de Bragg ». Cette distribution de dose est totalement différente de celle des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protontherapie/#i_12808

RAYONS X

  • Écrit par 
  • André GUINIER
  •  • 5 999 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Absorption des rayons X dans la matière »  : […] L'absorption des rayons X dans la matière se traduit par la diminution de l'intensité du faisceau traversant un écran. Les photons disparus du faisceau transmis ou bien ont été déviés par diffusion ou bien ont été transformés par choc sur les atomes, donc réellement absorbés par la matière par effet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rayons-x/#i_12808

RÉFLEXION SÉLECTIVE

  • Écrit par 
  • Josette CACHELOU
  •  • 333 mots

Lorsqu'une onde électromagnétique se propage dans un milieu non conducteur, son champ électrique ne peut mettre en vibration les électrons liés, sauf pour certaines fréquences pour lesquelles il y a résonance. Les pertes par frottement devenant importantes, la substance, transparente pour l'ensemble du spectre, devient absorbante pour les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexion-selective/#i_12808

SEMI-CONDUCTEURS

  • Écrit par 
  • Julien BOK
  •  • 4 775 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Propriétés optiques, photoconductivité, lumière de recombinaison »  : […] La mécanique quantique nous apprend qu'un photon de fréquence ϕ est absorbé par la matière si un électron peut faire un saut en énergie ΔE tel que ΔE = hϕ, où h est la constante de Planck. L'existence d'une bande d'énergie interdite de largeur EG entraîne l'existence d'un seuil d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/semiconducteurs/#i_12808

SONAR

  • Écrit par 
  • Xavier LURTON
  •  • 4 159 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Environnement acoustique sous-marin »  : […] des signaux sonores diminue au fil de leur propagation, en particulier du fait que l'eau de mer génère une absorption (d'origine visco-thermique et chimique) des ondes acoustiques, qui augmente très rapidement avec la fréquence utilisée et limite donc la portée possible pour un système donné. Par exemple, un sonar de moyenne fréquence exploitant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sonar/#i_12808

SONS - Production et propagation des sons

  • Écrit par 
  • Michel BRUNEAU, 
  • André DIDIER, 
  • Jean-Claude RISSET
  •  • 13 389 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Propagation et effet des obstacles »  : […] (supérieur à 50 millisecondes). Si la surface de l'obstacle n'est pas dure et rigide, une partie du son peut être absorbée. Ainsi, le son pénètre dans les petits orifices de matériaux poreux : la viscosité de l'air provoque une perte d'énergie sonore sous forme de chaleur. Enfin, on notera qu'un mur n'est pas parfaitement rigide, surtout vis-à-vis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sons-production-et-propagation-des-sons/#i_12808

SPECTROPHOTOMÉTRIE OPTIQUE

  • Écrit par 
  • Dora GRAND
  •  • 5 233 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Spectrophotométrie d'absorption »  : […] Cette technique repose sur l'utilisation de deux impulsions. La première impulsion, ou « pompe », vient perturber l'échantillon au temps t = 0, avec formation d'espèce(s) transitoire(s). L'autre impulsion, dite « sonde », retardée par rapport à la première, sert à mesurer la lumière transmise. Les mesures […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectrophotometrie-optique/#i_12808

SPECTROSCOPIE

  • Écrit par 
  • Michel de SAINT SIMON
  •  • 5 068 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Le rayonnement électromagnétique »  : […] L'émission ou l'absorption d'énergie électromagnétique par un système physique (transition radiative) correspond à la libération ou à l'absorption d'un photon par ce système. Pratiquement, ces phénomènes se produisent dans les sources qui émettent les radiations ou dans les détecteurs qui les absorbent et les transforment en un autre signal […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/spectroscopie/#i_12808

TÉLÉCOMMUNICATIONS - Technologies optiques

  • Écrit par 
  • Irène JOINDOT, 
  • Michel JOINDOT
  •  • 7 036 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « L'atténuation »  : […] – Les mécanismes d'absorption. L'atténuation globale est toujours supérieure à l'atténuation de Rayleigh. La plus grosse part est due aux mécanismes d'absorption. Ces derniers sont liés essentiellement à la présence, dans le matériau de base, d'impuretés telles que les métaux de transition (130 dB/km pour 1ppm de fer pour λ = 0, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/telecommunications-technologies-optiques/#i_12808

THERMONUCLÉAIRE ÉNERGIE

  • Écrit par 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Pascal GARIN, 
  • Michel GRÉGOIRE, 
  • Guy LAVAL, 
  • Jean-Paul WATTEAU, 
  • Joseph WEISSE
  •  • 19 249 mots
  •  • 33 médias

Dans le chapitre « Interaction du rayonnement laser avec la matière »  : […] l'institut Lebedev de Moscou (1968) et par le Centre d'études de Limeil-Valenton du Commissariat à l'énergie atomique (1969) : le rayonnement laser, absorbé au voisinage de la densité de coupure nc, porte à haute température la surface de la cible en regard qui se détend sous forme d'un plasma ; l'énergie laser déposée pénètre pour partie par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/energie-thermonucleaire/#i_12808

TURBULENCE

  • Écrit par 
  • Fabien ANSELMET, 
  • Michel COANTIC, 
  • Gérard TAVERA
  •  • 24 124 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « La turbulence en interaction avec le rayonnement électromagnétique »  : […] c/v, la turbulence perturbe donc la propagation des ondes électromagnétiques. Par ailleurs, pour certaines longueurs d'onde λ, le milieu est transparent, les ondes s'y propageant sans atténuation, et, pour d'autres, il est plus ou moins opaque, c'est-à-dire capable d'absorber et d'émettre du rayonnement, en échangeant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/turbulence/#i_12808

ULTRASONS

  • Écrit par 
  • Maurice JESSEL, 
  • André ZAREMBOWITCH
  •  • 3 417 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Absorption et spectrométrie ultrasonores »  : […] Toutefois, si l'on pousse l'exploration au-delà du mégahertz, on trouve une ou plusieurs bandes d'absorption anormale, au-delà desquelles la vitesse de propagation aura également changé, passant d'une valeur c0 a une valeur c. On dit qu'il y a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ultrasons/#i_12808

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 928 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Longueur d'onde de la stimulation »  : […] même nombre de photons et dont on fait varier la longueur d'onde, on retrouve des courbes de sensibilité spectrale très voisines des courbes d'absorption des pigments. La figure représente des potentiels de récepteurs de cônes de Carpe obtenus dès 1967 par Tomita (microélectrode intracellulaire). Pour chaque cône, la longueur d'onde variait de 20 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_12808


Affichage 

Classification de la spectrophotométrie optique d'absorption en fonction de la longueur d'onde et de l'énergie du faisceau incident

tableau

Classification de la spectrophotométrie optique d'absorption en fonction de la longueur d'onde (?0) et de l'énergie E0 du faisceau incident (E0 = h?0 ou h est la constante de Planck et ?0 la fréquence de l'onde) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Interactions atome-lumière et pompage optique

dessin

Les interactions atome-lumière (a, b et c) et le pompage optique (d et e) [E : niveau d'énergie ; N : population d'atomes sur ce niveau] 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Longueur d'onde d'absorption de chromophores et de groupements fonctionnels

tableau

Longueur d'onde d'absorption caractéristique de quelques chromophores et de quelques groupements fonctionnels (M: métal, fer ou nickel) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rayon laser : variation du taux d'absorption

graphique

Variation du taux d'absorption du rayonnement du laser à verre au néodyme et de ses trois premiers harmoniques en fonction de l'intensité reçue par la cible de numéro atomique faible 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Schéma de principe d'un spectrophotomètre classique

dessin

Schéma de principe d'un spectrophotomètre classique En a, absorption Pour l'ultraviolet visible, la cavité échantillon est placée après le monochromateur M1; pour l'infrarouge, la cavité échantillon est placée avant le monochromateur M1 En b, émission Selon le spectre enregistré, les... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Classification de la spectrophotométrie optique d'absorption en fonction de la longueur d'onde et de l'énergie du faisceau incident
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Interactions atome-lumière et pompage optique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Longueur d'onde d'absorption de chromophores et de groupements fonctionnels
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Rayon laser : variation du taux d'absorption
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Schéma de principe d'un spectrophotomètre classique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin