ABRAHAM SACRIFIANT, Théodore de Bèze

BÈZE THÉODORE DE (1519-1605)

  • Écrit par 
  • Bernard VOGLER
  •  • 505 mots

Successeur de Calvin et guide des huguenots lors des guerres de religion. Fils d'un bailli bourguignon, Théodore de Bèze mène d'abord, après des études juridiques à Orléans et à Paris, une vie de dilettante et de poète. Sa conversion et sa fuite à Genève (1548) lui permettent de jouer, pendant quinze ans, un rôle considérable dans le monde protestant français. Jusqu'en 1558, il enseigne le grec à […] […] Lire la suite

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XVIe s.

  • Écrit par 
  • Frank LESTRINGANT
  •  • 6 760 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le théâtre : des mystères aux genres classiques »  : […] Les formes médiévales, telles que le miracle ou le mystère, sans oublier la farce et la sottie, continuent d’être jouées en France au moins jusqu’au milieu du siècle. La tragédie naît avec l’ Abraham sacrifiant de Théodore de Bèze (1519-1605), pièce biblique en cinq actes à la fin bienheureuse. Comme le sous-titre l’indique, c’est la première « tragédie française » créée à Lausanne en 1550, san […] […] Lire la suite