ABONDANCE-DOMINANCE, écologie

BIOCÉNOSES

  • Écrit par 
  • Paul DUVIGNEAUD, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Didier LAVERGNE, 
  • Jean-Marie PÉRÈS
  •  • 9 782 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Composition spécifique »  : […] Pour traduire la composition d'une biocénose, on s'est d'abord contenté d'en énumérer les espèces, végétales et animales. Les formes microscopiques, Bactéries et Protozoaires notamment, en étaient toutefois à peu près généralement exclues. On a ensuite introduit, pour chaque espèce, une indication concernant son abondance (espèce très commune, commune, rare, très rare). De telles indications n'on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/biocenoses/#i_93290

ÉCOLOGIE

  • Écrit par 
  • Patrick BLANDIN, 
  • Denis COUVET, 
  • Maxime LAMOTTE, 
  • Cesare F. SACCHI
  •  • 20 598 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Peuplements et guildes »  : […] La complexité des biocénoses est souvent telle qu'on ne peut d'emblée en faire l'étude complète : il faut les décomposer en sous-ensembles constituant des niveaux d'organisation intermédiaire entre la population et la biocénose. Ces sous-ensembles sont généralement délimités pour des raisons méthodologiques d'observation et d'échantillonnage ; fréquemment, cela revient à étudier des populations d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecologie/#i_93290

VÉGÉTAL - Phytosociologie

  • Écrit par 
  • Marcel GUINOCHET
  •  • 5 736 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Analyse des individus d'association »  : […] L'analyse des individus d'association consiste en l'exécution de relevés floristiques. Chaque relevé ne doit porter que sur un seul individu d'association, c'est-à-dire sur une surface de végétation de composition floristique homogène. Si certains individus d'association se laissent assez aisément délimiter, il n'en est pas toujours ainsi. Tout d'abord parce que l'on est impressionné par les espèc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vegetal-phytosociologie/#i_93290