BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La guerre et l'homme d'État

Né le 2 mars 1937 à Oujda (Maroc), de parents originaires de Tlemcen, dans l'ouest de l'Algérie, il grandit dans un milieu modeste, sa mère étant gérante d'un bain maure. Il s'engage contre la présence coloniale française au moment de la guerre d'Algérie. Lorsque la grève des étudiants est décidée par le Front de libération nationale (FLN), en mai 1956, il rejoint les rangs de l'Armée de libération nationale (ALN), à la frontière algéro-marocaine, en wilaya V (Oranie). Très vite, il est affecté au secrétariat de l'état-major général de l'armée des frontières. Le commandant Si Abdelkader – son nom de guerre – est appelé à travailler au sein de l'état-major avec le colonel Houari Boumediene, dont il devient l'homme lige.

Après l'indépendance proclamée en juillet 1962, il est député de Tlemcen à l'Assemblée constituante et ministre de la Jeunesse et des Sports. Le 4 septembre 1963, il est confirmé officiellement à la tête du ministère des Affaires étrangères dont il restera le titulaire sans discontinuer pendant seize ans, jusqu'en février 1979. Désigné membre du comité central et du bureau politique du FLN le 23 avril 1964, appartenant au cercle restreint des intimes de Boumediene, il fait alors partie du fameux « groupe d'Oujda », qui réunit des officiers ayant combattu dans l'Ouest algérien pendant la guerre d'indépendance contre la France. Abdelaziz Bouteflika est directement à l'origine du processus ayant conduit au coup d'État du 19 juin 1965. En voulant le limoger, le président de la République, Ahmed Ben Bella, a en effet précipité sa propre chute.

Le point culminant de sa carrière de diplomate se situe en septembre 1974 : l'Assemblée générale de l'ONU le porte à sa présidence, le temps d'une session. Il réussit à faire exclure l'Afrique du Sud des travaux de l'Organisation et reçoit Yasser Arafat. Les États-Unis s'en aga [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages






Écrit par :

Classification


Autres références

«  BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- )  » est également traité dans :

ALGÉRIE

  • Écrit par 
  • Charles-Robert AGERON, 
  • Jean LECA, 
  • Sid-Ahmed SOUIAH, 
  • Benjamin STORA
  • , Universalis
  •  • 42 026 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le troisième mandat du président Bouteflika : scandales politiques et mouvements sociaux. »  : […] C'est donc dans un contexte de regain d'actes de violence que les Algériens se rendent aux urnes le 9 avril 2009. Le sentiment qui domine est celui d'une réélection sans surprise du chef de l'État sortant. En effet, à la différence des deux précédentes élections présidentielles, ses adversaires ne sont pas en mesure de l'inquiéter. Louisa Hanoune dirige un petit parti trotskiste, et Djahid Younsi, […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

2-3 janvier 2020 • Algérie • Formation du gouvernement et libération de manifestants.

-ci ont été ministres sous la présidence d’Abdelaziz Bouteflika. Le gouvernement ne compte pas de vice-ministre de la Défense, le président occupant traditionnellement le poste de ministre de la Défense. Le haut commandement militaire n’y est donc plus représenté. Le 3, les contestataires manifestent dans les grandes villes pour la quarante-sixième semaine consécutive, dénonçant la composition du nouveau gouvernement.  [...] Lire la suite

10-31 décembre 2019 • Algérie • Élection d’Abdelmadjid Tebboune à la présidence.

la main au Hirak » (le mouvement de contestation). Le 23 est annoncée la mort du général Ahmed Gaïd Salah, victime d’une crise cardiaque. Celui-ci avait obtenu la démission du président Abdelaziz Bouteflika en avril et organisé le scrutin présidentiel. Le président Tebboune nomme le général Saïd [...] Lire la suite

1er-14 novembre 2019 • Algérie • Multiplication des arrestations de contestataires.

Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune ; les anciens ministres Azzedine Mihoubi, président du Rassemblement national démocratique (RND), et Abdelkader Bengrina ; et un ancien cadre du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belaïd. Les 11 et 12, le tribunal de Sidi M’Hamed, à Alger, condamne [...] Lire la suite

8-27 octobre 2019 • Algérie • Dépôt des candidatures à l’élection présidentielle.

nationale indépendante enregistre vingt-deux dossiers, dont ceux de deux ministres de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune. Le 27, les magistrats, qui interviennent dans l’organisation des scrutins dans le pays, entament une grève « illimitée » pour dénoncer la « mainmise du pouvoir exécutif sur le pouvoir judiciaire ».  [...] Lire la suite

11-26 septembre 2019 • Algérie • Convocation de l’élection présidentielle pour décembre.

Abdelaziz Bouteflika en avril. La démission de ce dernier avait entraîné l’annulation du scrutin initialement prévu en avril. Une autre élection programmée en juillet n’avait pu se tenir faute de candidats. Abdelkader Bensalah proclame la loi électorale superficiellement modifiée selon les vœux [...] Lire la suite

6-28 août 2019 • Algérie • Appel du général Ahmed Gaïd Salah en faveur d’un scrutin présidentiel rapide.

des consultations sur les modalités de la future élection présidentielle, salue cette décision. Nommé à ce poste fin juillet, cet ancien président de l’Assemblée nationale et ancien ministre d’Abdelaziz Bouteflika réclame l’adoption, préalable à tout dialogue, de mesures d’apaisement que Ahmed Gaïd Salah refuse [...] Lire la suite

2-31 juillet 2019 • Algérie • Annonce par le pouvoir de l’ouverture d’un « dialogue » avec l’opposition.

. Le 26, les manifestants contestent la composition du « panel » de six membres présenté la veille par le pouvoir pour mener le « dialogue » avec l’opposition. Celui-ci comprend notamment un ancien ministre du président Abdelaziz Bouteflika qui a quitté le pouvoir en avril sous la pression de la rue [...] Lire la suite

1er-30 juin 2019 • Algérie • Report de l’élection présidentielle.

président Abdelaziz Bouteflika qui a démissionné en avril. Le 12, l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia est inculpé dans le cadre d’une enquête pour corruption visant l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout. Il est placé en détention provisoire. Le 13, c’est au tour de l’ancien Premier ministre [...] Lire la suite

1er-30 avril 2019 • Algérie • Démission du président Abdelaziz Bouteflika.

Le 1er, alors que les manifestants réclament depuis février la fin du « système Bouteflika » et que le chef d’état-major Gaïd Salah a proposé en mars de prononcer l’empêchement du chef de l’État, un communiqué de la présidence annonce que le président Abdelaziz Bouteflika [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Benjamin STORA, « BOUTEFLIKA ABDELAZIZ (1937- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abdelaziz-bouteflika/