WALDSASSEN ABBAYE DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'abbaye cistercienne de Waldsassen est située à l'est de Bayreuth, tout près de la frontière qui sépare la Bavière et la République tchèque. Fondée au xiie siècle, l'abbaye fut totalement ruinée par les désastres du xviie siècle et ne put être réoccupée et relevée que dans les dernières années du siècle. L'architecte de la reconstruction (1681-1704) est Abraham Leutner, mais il semble que quelques membres de la famille Dientzenhofer, et en particulier Christoph, alors tout jeune, y aient travaillé. L'extérieur comporte deux tours, assez peu élevées par rapport à l'imposante masse de l'édifice. L'intérieur se compose de trois travées de nef et de trois travées de chœur, pour les religieux. Le principal élément de la décoration est constitué par les stucs de Giovanni Battista Carlone ; ils présentent, dans leur disposition régulière, ce caractère épais qui est si fréquent dans les stucs allemands de la fin du xviie siècle, et que l'on retrouve par exemple à l'église des Théatins de Munich. C'est également à Carlone que l'on doit l'autel principal avec sa lourde polychromie de marbres rouges et noirs. La bibliothèque du couvent (1724-1726) présente un tout autre caractère, avec ses aimables décorations de stuc exécutées par Pietro Appiani et ses remarquables boiseries. Des figures humoristiques, que l'on s'attendrait peu à trouver dans une bibliothèque de Cisterciens, viennent attester pour nous quel visage accueillant avait su prendre la religion dans la première moitié du xviiie siècle.

—  Georges BRUNEL

Écrit par :

  • : ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé de lettres, conservateur des objets d'art des églises de la Ville de Paris

Classification


Autres références

«  WALDSASSEN ABBAYE DE  » est également traité dans :

CISTERCIENS

  • Écrit par 
  • Marie-Madeleine DAVY, 
  • Placide DESEILLE, 
  • Anselme DIMIER
  •  • 8 633 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Constantes de l'architecture cistercienne »  : […] La voûte d'ogives fit bientôt son apparition dans les constructions des Cisterciens. Les maîtres d'œuvre de l'Ordre répandirent le nouveau style dans les fondations qui eurent lieu à travers toute l'Europe, ce qui leur valut d'être appelés « missionnaires du gothique ». Ils continuèrent pendant quelque temps encore à surplomber la nef de leurs églises d'une voûte en berceau, le plus souvent légèr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cisterciens/#i_8702

Pour citer l’article

Georges BRUNEL, « WALDSASSEN ABBAYE DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbaye-de-waldsassen/