20076e Coupe du monde de rugby

L'International Rugby Board a préféré la France à l'Angleterre pour accueillir la VIe Coupe du monde de rugby. Pour le rugby français, il s'agit d'une chance historique : au-delà de la réussite espérée du XV de France, cet événement devrait générer des recettes non négligeables – les retombées économiques de la Coupe du monde sont estimées à quelque 4 milliards d'euros –, une nouvelle audience pour le rugby et une hausse corrélative du nombre de pratiquants. Sur le plan sportif, les All Blacks, qui viennent de remporter le Tri-Nations, font figure de grands favoris. A contrario, l'Angleterre, tenante du titre, semble avoir perdu son jeu – elle a même livré quelques prestations d'une affligeante médiocrité à l'occasion du Tournoi des six nations. Les Wallabies et les Springboks sont de solides outsiders. Quant à l'équipe de France, bénéficiant de l'avantage de jouer à domicile, elle porte légitimement les espoirs de ses supporters. Les Bleus ont remporté le Tournoi des six nations au printemps. Bernard Laporte a pu réunir les trente joueurs sélectionnés pendant trois mois, bénéficiant ainsi de la meilleure préparation possible. Les quarante-huit matchs se dérouleront dans douze stades : le Stade de France (Saint-Denis, 80 000 places), le Parc des Princes (Paris, 48 000 places), le stade Jacques-Chaban-Delmas (Bordeaux, 34 000 places), le stade Félix-Bollaert (Lens, 41 000 places), le stade de Gerland (Lyon, 41 000 places), le Stade vélodrome de Marseille (60 000 places), le stade de la Mosson (Montpellier, 34 000 places), le stade de la Beaujoire (Nantes, 38 000 places), le stade Geoffroy-Guichard (Saint-Étienne, 36 000 places), le Stadium municipal de Toulouse (36 000 places) et, plus curieusement, le Millennium Stadium de Cardiff (75 000 places) et le stade de Murrayfield (Édimbourg, 68 000 places) ; mais l'attribution de matchs au pays de Galles et à l'Écosse avait permis à la France d'obtenir leur soutien au moment de la désignation du pays organisateur...

L'Angleterre, championne du monde, a été versée dans la poule A. Après des débuts poussifs face aux États-U [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « 2007 - 6e Coupe du monde de rugby », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/2007-6e-coupe-du-monde-de-rugby/