SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

16 septembre

Début des compétitions de natation, qui vont donner lieu aux joutes les plus marquantes de cette édition des Jeux. À 19 h 15, le jeune Australien Ian Thorpe (dix-huit ans), dominateur, remporte le 400 mètres (3 min 40,59 s, record du monde), avec près de 3 secondes d'avance sur l'Italien Massimiliano Rossolino ; une heure plus tard, avec ses partenaires, il s'adjuge le relais 4 fois 100 mètres (3 min 16,67 s, record du monde également). L'Ukrainienne Yana Klochkova remporte le 400 mètres quatre nages en battant le record du monde (4 min 33,59 s). Record du monde également pour les Américaines dans le relais 4 fois 100 mètres (3 min 36,61 s).

Au vélodrome Dunc-Gray, la Française Félicia Ballanger est championne olympique du 500 mètres (34,140 s), en devançant nettement l'Australienne Michelle Ferris (34,696 s) ; déception pour Arnaud Tournant : le Français, grand favori, ne se classe que cinquième (1 min 3,023 s) du kilomètre, remporté par le Britannique Jason Queally (1 min 1,609 s, record olympique).

Le Russe Pavel Kolobkov est champion olympique à l'épée : il bat en finale le Français Hugues Obry (15 touches à 12).

Le Français Franck Dumoulin, champion du monde en 1994, obtient la consécration olympique au pistolet à 10 mètres ; la France n'avait plus obtenu la moindre médaille d'or au pistolet depuis la guerre.

Le triathlon fait son entrée au programme olympique : la favorite australienne Michellie Jones n'est que deuxième, derrière Brigitte McMahon (Suisse) ; le lendemain, le Canadien Simon Whitfield remportera la compétition masculine.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SYDNEY (JEUX OLYMPIQUES DE) [2000] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/2000-24es-jeux-olympiques-d-ete/