ALBERTVILLE (JEUX OLYMPIQUES D') [1992]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

9 février

À Val-d'Isère, une piste de descente magnifique, pensée par Jean-Claude Killy et dessinée par Bernhard Russi, a été tracée sur la face de Bellevarde : départ à 2 809 mètres d'altitude, 973 mètres de dénivelé, parcours de 3 048 mètres ; celle-ci a également été conçue pour que les spectateurs puissent voir la course dans son intégralité. Dossard numéro 1, l'Autrichien Patrick Ortlieb maîtrise cette piste difficile et technique. Son temps (1 min 50,37 s) ne sera battu par personne, mais le Français Franck Piccard, dossard numéro 23, ne vient échouer qu'à 5 centièmes de seconde.

Aux Saisies, à 1 600 mètres d'altitude, la fondeuse Lioubov Egorova (C.E.I.) gagne le 15 kilomètres style classique.

La première épreuve de patinage de vitesse, le 3 000 mètres féminin, voit un doublé des Allemandes : Gunda Niemann (vingt-six ans, venue de la R.D.A.) s'impose devant Heike Warnicke.

Sur le petit tremplin (K90) de Courchevel, Ernst Vettori (Autriche) s'adjuge la médaille d'or grâce à un excellent second saut ; son compatriote Martin Höllwart, en tête après le premier saut, est médaillé d'argent.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ALBERTVILLE (JEUX OLYMPIQUES D') [1992] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1992-16es-jeux-olympiques-d-hiver/