SÉOUL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1988]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

20 septembre

La veille, l'Américain Greg Louganis a heurté le tremplin en tentant un triple salto arrière avec double vrille. Cet incident lui a valu plusieurs points de suture et un retard de 50 points sur le Chinois Tan Liang. Il entreprend aujourd'hui une folle poursuite, multiplie les exploits et est, comme à Los Angeles, champion olympique au tremplin.

Le petit Naïm Süleymanoglu (1,50 m, 59 kg), connu naguère sous le nom de Suleimanov en Bulgarie, a fui son pays afin d'échapper aux brimades qui frappent les musulmans et s'est réfugié en Turquie. Suspendu deux ans, désormais turc donc, il bat six records du monde dans la même soirée : il arrache 152,5 kg, puis soulève une barre représentant plus de trois fois son poids de corps à l'épaulé-jeté (190 kg). Avec un total de 342,5 kg, il laisse son dauphin, le Bulgare Stefan Topurov, à 30 kg.

Le concours par équipes masculin de gymnastique est remporté par l'URSS devant la RDA, alors que le Japon, troisième à près de 8 points de l'URSS et qui ne devance la Chine que de 0,35 point, est désormais nettement distancé.

Cyclisme sur piste : Alexandre Kiritchenko (URSS) remporte l'épreuve du kilomètre.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages





Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SÉOUL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1988] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/1988-21es-jeux-olympiques-d-ete/