198132e Championnat du monde de formule 1

Temps forts

Le conflit entre Jean-Marie Balestre, président de la Fédération internationale du sport automobile (F.I.S.A.), et Bernie Ecclestone, président de la Formula One Constructors Association (F.O.CA.), se dénoue le 20 février. Le premier, soutenu par les grands constructeurs dits « légalistes » (Renault, Ferrari...) prônait l'interdiction des « wing cars », ces monoplaces à effet de sol. Le second, appuyé par les « artisans » (Williams, Lotus, Ligier, Brabham...), souhait la prohibition du moteur turbocompressé. Un compromis, connu sous le nom d'accord de la Concorde, fut finalement trouvé.

Renault a recruté le jeune pilote français Alain Prost. Celui-ci obtient son premier succès le 5 juillet sur le circuit de Dijon-Prenois, en remportant le Grand Prix de France. Il gagnera deux autres courses, mais le manque de fiabilité de sa monoplace l'empêchera de prétendre au titre mondial.

En fait, cette année, aucun pilote ne se dégage du lot. Avant la dernière course de la saison, le Grand Prix de Las Vegas, qui se déroule le 17 octobre, trois d'entre eux peuvent encore prétendre à la couronne mondiale : l'Argentin Carlos Reutemann (Williams), qui compte 49 points ; le Brésilien Nelson Piquet (Brabham), qui en a inscrit 48 ; le Français Jacques Laffite (Ligier), qui en a marqué 43. L'Australien Alan Jones (Williams) domine la course. Jacques Laffite, qui a longtemps occupé la deuxième position, chute à la sixième place en raison d'un arrêt au stand trop tardif. Carlos Reutemann, qui a pourtant réalisé la pole-position, est victime d'une boîte de vitesses défaillante, et ne peut participer à la lutte (il termine huitième à un tour). Quant à Nelson Piquet, il ne fut jamais en mesure de rivaliser avec les meilleurs. Il parvient au moins, avec difficulté, à conserver une cinquième place qui lui rapporte 2 points, ce qui lui suffit pour obtenir le titre de champion du monde.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « 1981 - 32e Championnat du monde de formule 1 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1981-32e-championnat-du-monde-de-formule-1/