MONTRÉAL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1976]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

24 juillet

Pour la première fois depuis 1928, on ne trouve aucun Américain sur le podium du 100 mètres, gagné par le puissant Hasely Crawford (Trinité-et-Tobago), devant le Jamaïquain Don Quarrie et le Soviétique Valeri Borzov. Le jeune Allemand de l'Est Udo Beyer (vingt ans) cause la surprise en remportant le concours de lancer du poids avec un jet de 21,05 m ; mais tous les concurrents ont réussi des performances bien éloignées de leurs records personnels...

Au vélodrome, le tableau lumineux souhaite « bon anniversaire Daniel ». Mais, pour ses trente-deux ans, Morelon se laisse surprendre dans la « belle » par le démarrage du Tchécoslovaque Anton Tkac avant les 200 mètres, et le Français doit se contenter de la médaille d'argent.

Le tournoi de fleuret féminin voit la victoire de la Hongroise Ildikó Schwarczenberger à l'issue d'un barrage serré face à l'Italienne Maria-Consolata Collino.

En aviron, les compétitions sont pour la première fois ouvertes aux femmes. Sur le bassin de l'île Notre-Dame, la R.D.A. domine outrageusement les finales féminines (quatre médailles d'or sur six possibles).

Nouvel exploit de John Naber : il devient le premier homme à nager le 200 mètres dos en moins de 2 minutes (1 min 59,19 s). Mais l'Écossais David Wilkie gagne le 200 mètres brasse en 2 min 15,11 s, battant de plus de 3 secondes le record du monde : c'est la seule des treize épreuves masculines de natation à échapper aux États-Unis.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MONTRÉAL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1976] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1976-18es-jeux-olympiques-d-ete/