MONTRÉAL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1976]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

31 juillet

Le 1 500 mètres se résume à une course tactique : John Walker (Nouvelle-Zélande) devance de très peu le Belge Ivo Van Damme. Sous la pluie, certains concurrents du saut en hauteur sont déconcertés, notamment le favori américain Dwight Stones, qui doit de plus subir les sifflets du public : il ne franchit que 2,21 m et se classe troisième, derrière le jeune Polonais Jacek Wszola (2,25 m), qui devient champion olympique à moins de vingt ans, et le Canadien Greg Joy (2,23 m). Waldemar Cierpinski (R.D.A.) cause la surprise lors du marathon : il s'impose (2 h 9 min 55 s), devant l'Américain Frank Shorter, à 51 secondes ; Lasse Viren se classe cinquième. Les relais 4 fois 100 mètres et 4 fois 400 mètres reviennent aux Américains. Chez les femmes, Bärbel Eckert reprend 3 mètres à Annegret Kroninger (R.F.A.) et donne la victoire à la R.D.A. dans le 4 fois 100 mètres ; dans le 4 fois 400 mètres, la R.D.A. établit un fantastique record du monde (3 min 19,23 s).

La R.D.A., qui a éliminé en quart de finale l'équipe de France dont l'un des jeunes joueurs se nomme Michel Platini, gagne le tournoi de football en dominant en finale la Pologne (3 buts à 1), qui peut pourtant compter sur des attaquants (Grzegorz Lato, Andrzej Szarmach...) qui ont terminé à la troisième place de la Coupe du monde 1974.

En judo, le dernier titre, toutes catégories, revient au Japonais Haruki Uemura. Les judokas japonais remportent là leur troisième médaille d'or (auxquelles il convient d'ajouter une médaille d'argent et une médaille de bronze). Mais les Soviétiques (deux médailles d'or, deux médailles d'argent et une médaille de bronze) contestent désormais leur leadership.

En canoë-kayak, les concurrents des pays socialistes n'abandonnent que deux médailles sur les trente-trois mises en jeu, les Soviétiques (six médailles d'or et trois médailles d'argent) se taillant la part du lion.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « MONTRÉAL (JEUX OLYMPIQUES DE) [1976] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1976-18es-jeux-olympiques-d-ete/