ROME (JEUX OLYMPIQUES DE) [1960]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

3 septembre

L'Italien Livio Berruti est l'un des rares sprinters à délaisser le 100 mètres pour se consacrer uniquement au 200 mètres. Ce magnifique technicien à la foulée fluide maîtrise à la perfection la course dans le virage : c'est ainsi qu'il conquiert la médaille d'or (20,5 s, record du monde égalé) ; jamais un Européen ne s'était imposé sur cette distance aux Jeux. Zdzislaw Krzyszkowiak (Pologne) remporte le 3 000 mètres steeple (8 min 34,2 s, record olympique), devant deux Soviétiques. Médaille d'or et record olympique (67,10 m) pour Vassili Rudenkov (U.R.S.S.) au lancer du marteau.

L'Australien John Konrads gagne le 1 500 mètres nage libre (17 min 19,6 s, record olympique), devant son compatriote Murray Rose, l'Américain George Breen et le Japonais Tsuyoshi Yamanaka. Dans le 100 mètres dos dames, Lynn Burke (États-Unis) s'impose en 1 min 9,3 s (record olympique également). Les relayeuses américaines améliorent le record du monde du 4 fois 100 mètres (4 min 8,9 s).

Finales d'aviron. En skiff, le Soviétique Viatcheslav Ivanov, vainqueur en 1956, s'impose de nouveau : il relègue l'Allemand Achim Hill à 6 secondes. En quatre barré, l'Allemagne s'impose devant la France. Surprise en huit : les Américains, qui semblaient depuis des décennies invincibles, ne sont que cinquièmes d'une course dominée par l'Allemagne, qui devance le Canada de plus de 3 secondes.

La compétition féminine de fleuret par équipes fait son apparition au programme : l'U.R.S.S. bat la Hongrie en finale (9 victoires à 3) ; pour la médaille de bronze, l'Italie domine nettement l'Allemagne (9 victoires à 2).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ROME (JEUX OLYMPIQUES DE) [1960] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1960-14es-jeux-olympiques-d-ete/