BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

6 août

Le 1 500 mètres va rester longtemps dans les mémoires : quatre champions courent en 3 min 50 s ou moins, deux d'entre eux réalisant un temps inférieur au record du monde. Pendant 600 mètres, le Néo-Zélandais Jack Lovelock s'abrite dans un peloton qui progresse à vive allure ; l'Américain Glenn Cunningham accélère, Lovelock se place dans sa foulée ; à 300 mètres du but, le Néo-Zélandais accentue la cadence, se détache et va conquérir la médaille d'or, améliorant, en 3 min 47,8 s, le record du monde de l'Américain William Bonthron d'une seconde juste ; Cunningham (3 min 48,4 s) est deuxième, l'Italien Luigi Beccali (3 min 49,2 s) troisième. Forrest Towns (États-Unis) gagne le 110 mètres haies (14,2 s). Le Japonais Naoto Tajima remporte le triple saut en établissant un record du monde (16 m) qui tiendra quinze ans ; son compatriote Masao Harada (15,66 m) est deuxième. Pour la plus grande joie du public, l'Allemand Gerhard Stöck (71,84 m) devance les maîtres finlandais au lancer du javelot (Matti Järvinen, blessé, n'est que cinquième). Les quatre premières du 80 mètres haies sont chronométrées en 11,7 s et le jury examine la photo-finish pour déterminer la gagnante : la médaille d'or est pour l'Italienne Trebisonda Valla, qui avait battu le record du monde en demi-finale (11,6 s), la médaille d'argent pour l'Allemande Anni Steuer.

Giulio Gaudini (Italie), qui gagne ses sept assauts durant la poule finale, remporte l'épreuve individuelle de fleuret devant le Français Édward Gardère (6 victoires, battu 5 touches à 3 par Gaudini).

Au tir au pistolet rapide sur silhouettes, les Allemands font preuve de précision : Cornelius van Oyen s'impose devant Heinz Hax.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « BERLIN (JEUX OLYMPIQUES DE) [1936] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 avril 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1936-10es-jeux-olympiques-d-ete/