AMSTERDAM (JEUX OLYMPIQUES D') [1928]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

29 juillet

En haltérophilie, les cinq titres se répartissent entre l'Autriche, l'Allemagne (deux), la France (Roger François, 335 kg aux trois mouvements chez les moyens, record du monde) et l'Égypte. L'Égyptien El Sayed Mohamed Nosseir, vainqueur chez les mi-lourds (355 kg, record du monde) devant le Français Louis Hostin (352,5 kg), offre à son pays la première médaille d'or de son histoire.

Premières finales d'athlétisme. Dans le 10 000 mètres, la lutte entre les Finlandais Paavo Nurmi et Ville Ritola est intense : Ritola se porte en tête et tente de lâcher son rival, mais Nurmi attaque à deux tours de l'arrivée, résiste au rush de son compatriote dans les derniers mètres et s'impose (30 min 18,8 s, record olympique), devant Ritola à 0,6 s. Le concours du lancer du poids est magnifique : alors que le record du monde de l'Allemand Emil Hirschfeld se situe à 15,79 m, l'Américain Herman Brix, qui deviendra acteur de cinéma sous le nom de Bruce Bennett, réussit déjà 15,75 m dans les épreuves de qualification, Hirschfeld répliquant (15,72 m) ; mais, en finale, John Kuck (États-Unis) lance l'engin à 15,87 m à son deuxième essai, s'attribuant la médaille d'or et le record du monde. Robert King (États-Unis) est le seul sauteur en hauteur à franchir 1,94 m : il est champion olympique ; le Français Claude Ménard obtient la médaille de bronze (1,91 m), alors que le recordman du monde américain Harold Osborn (1,91 m également) n'est que cinquième.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « AMSTERDAM (JEUX OLYMPIQUES D') [1928] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1928-8es-jeux-olympiques-d-ete/