ANVERS (JEUX OLYMPIQUES D') [1920]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

17 août

Le final du 800 mètres tient les spectateurs en haleine : le Britannique Albert Hill (trente-deux ans), héros de la Grande Guerre, qui mène la course à un train soutenu, est attaqué par le Sud-Africain Bevil Rudd, qui se porte à sa hauteur ; Hill produit un nouvel effort et s'impose en 1 min 53,4 s, alors que Rudd ne se classe que troisième et s'effondre épuisé une fois la ligne franchie. Dans le 5 000 mètres, l'impassible Finlandais Paavo Nurmi (vingt-trois ans) se porte en tête du peloton de seize champions après trois tours de piste et force l'allure. Seul le petit Français Joseph Guillemot (1,60 m, vingt ans) s'accroche à sa foulée. Nurmi accélère franchement à l'entrée du dernier tour, mais Guillemot résiste ; à 180 mètres du but, Guillemot place une attaque tranchante qui laisse le Finlandais sans réaction : à la surprise générale, Guillemot est champion olympique. Richmond Landon (États-Unis) remporte le concours de saut en hauteur en franchissant 1,935 m. L'Américain d'origine irlandaise Patrick Ryan (trente-neuf ans) lance le marteau à 52,875 m et obtient facilement la médaille d'or : son dauphin, le Suédois Carl Johan Lind, ne réussit que 48,430 m.

La première finale des compétitions d'escrime, le fleuret par équipes, voit la victoire de l'Italie, emmenée par les frères Neno et Aldo Nadi, qui bat notamment la France (deuxième) neuf victoires à sept.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « ANVERS (JEUX OLYMPIQUES D') [1920] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1920-6es-jeux-olympiques-d-ete/