LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1908]Chronologie

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

21 juillet

La pluie s'est calmée et le froid est moins vif, ce qui est propice aux bonnes performances. Le concours de saut en hauteur (vingt concurrents) se termine dans le jour déclinant : on doit même placer un mouchoir blanc sur la barre pour la rendre plus visible. Quatre concurrents s'attaquent à 1,905 m ; parmi eux figure le jeune Français Géo André (dix-neuf ans), dont le record personnel se situait avant les Jeux à 1,79 m ; or il bat son record quatre fois, réussissant successivement 1,80 m, 1,83 m, 1,85 m et 1,88 m ; Harry Porter (États-Unis) franchit 1,905 m au premier essai ; le Hongrois István Somodi et l'Irlandais Cornelius Leahy échouent par trois fois ; à son troisième essai, Géo André, qui saute en effectuant un ciseau simple, franchit cette hauteur et lève les bras en signe de joie, mais son flottant trop large a effleuré la barre, qui choit au bout de quelques secondes. Porter est champion olympique, les trois autres sont médaillés d'argent. Dans le 800 mètres, Melvin Sheppard (États-Unis) impose un train d'enfer – 53 secondes à la mi-course ; l'Italien Emilio Lunghi s'accroche un moment, mais Sheppard se montre supérieur et franchit la ligne d'arrivée en tête, exténué mais radieux : en 1 min 52,8 s, il bat le record du monde ; également vainqueur du relais olympique, Sheppard, que la police new-yorkaise n'avait pas accepté dans ses rangs en raison d'une « faiblesse de constitution », s'adjuge trois médailles d'or et est la vedette athlétique de ces Jeux.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « LONDRES (JEUX OLYMPIQUES DE) [1908] - Chronologie », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/1908-4es-jeux-olympiques-d-ete/