L’histoire de la psychologie


Photo 12/ Universal Images Group/ Getty Images

L’histoire de la psychologie est d’abord celle de son émancipation à l’égard des multiples savoirs qui ont initialement cherché, du point de vue tant philosophique que physiologique ou culturel, à décrire les mouvements de l’âme et son rapport au corps. Si cette histoire débute dès l’Antiquité (Hippocrate, Aristote) et se poursuit au Moyen Âge et à l’âge classique (Descartes), ce n’est qu’avec le XVIIIe siècle qu’une inflexion majeure a lieu, lorsqu'on commence à distinguer entre psychologie rationnelle et psychologie empirique. Dès lors, la voie est ouverte aux diverses écoles et modes d’expérimentation qui constituent la psychologie comme une discipline à part entière.

Liens vers le dossier :


Tous les dossiers