Les différentes formes de presse


Andriy Popov/ Panther Media/ Age Fotostock

Dès le milieu des années 1990, un grand patron de presse prévoit qu’avec l’arrivée d’Internet, le dernier quart de « l’ère Gutenberg » a commencé. L’information sur papier, en effet, décline régulièrement. Il se vend encore des milliards d’exemplaires de journaux et de magazines, mais leur nombre diminue ; rares sont les jeunes qui en achètent et l’évolution semble irréversible même si certains secteurs peuvent continuer à prospérer. Avec un succès inégal, les groupes de presse essaient de tirer une part croissante de leurs revenus de l’information digitale, non seulement à partir de leurs titres traditionnels, mais aussi en créant de nouvelles marques en ligne ou en investissant dans le rachat de sites. De nouveaux acteurs sont apparus : les groupes de télécommunication et les géants d’Internet sont de puissants vecteurs pour commercialiser l’information et la publicité. Le défi d’un journalisme de qualité et indépendant n’en reste pas moins crucial.

Liens vers le dossier :

PRESSE - Les différentes formes de presse En 2014, la presse papier en France était diffusée à 4,33 milliards d'exemplaires répartis entre 4 234 titres. Pour être exhaustif, il faudrait ajouter l'audience de près de 40 000 autres publications (journaux d'entreprises, lettres confidentielles, etc.), mais, en raison de sa grande diffusion et de l'importance de son chiffre d'affaires, c'est … Lire la suite


Tous les dossiers