La société française à l’épreuve de la Grande Guerre


Coll. BDIC

La durée et l’intensité de la Grande Guerre ont nécessité la mobilisation de l'ensemble de la société française qui a dû notamment réorganiser son économie et faire face à la dislocation totale des liens sociaux, comme ce fut le lot des autres belligérants. Alors que l'« union sacrée » est prônée par la classe politique, de nombreuses incompréhensions se font jour entre l'arrière, où les civils souffrent de privations, et le front, où les soldats souffrent dans leur chair.

Liens vers le dossier :

GRANDE GUERRE ET SOCIÉTÉ Dépassant par son horreur tout ce qui avait pu être imaginé, la Grande Guerre affecte profondément la société française. Si l’absence des hommes enrôlés et les risques qu’ils encourent sont au centre des préoccupations, l’arrière s’organise également pour faire face aux besoins de la guerre totale. Dans les campagnes et les usines, dans les écoles … Lire la suite


Tous les dossiers