Évaluation et quantification des risques sanitaires


Salmonella typhi et fibres d’amiante - Isis325/Flickr, CC-BY 2.0 et T. Davis/Shutterstock

 

Ces dernières décennies, les risques sanitaires prennent de nouveaux visages avec une prolifération de situations dangereuses liées à l’évolution des conditions de vie, de production, de transport, de travail, de consommation et d’habitation qui, dans un contexte d’échanges internationaux intenses, créent les conditions d’une diffusion massive des expositions à des agents dangereux. Le passage d’agents pathogènes de l’animal à l’homme est ainsi facilité, dans certaines régions, par des pratiques de déforestation – par exemple, en ce qui concerne l’émergence du paludisme à Plasmodium knowlesi en Asie du Sud-Est –, la présence d’élevages intensifs et la promiscuité au niveau de l’habitat – cas des virus grippaux –, ou encore la cohabitation plus fréquente avec la faune sauvage et son commerce. L’émergence du coronavirus SARS-CoV-2 répond parfaitement à ce schéma.

Liens vers le dossier :

ÉVALUATION ET QUANTIFICATION DES RISQUES SANITAIRES La pandémie de Covid-19 est venue rappeler les enjeux relatifs aux risques sanitaires, préoccupation majeure de nos sociétés, attachées au refus de la fatalité. Mais, si la notion de risque est omniprésente, elle n’est cependant pas toujours mobilisée à bon escient et demande une clarification. Le risque est en effet une notion plus complexe que ce que l’us … Lire la suite


Tous les dossiers